Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annonces de la Sainte Curie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Annonces de la Sainte Curie   Jeu 2 Oct 2008 - 8:20



Dernière édition par Martin dict 'Aizu' le Ven 24 Oct 2008 - 10:48, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Jeu 2 Oct 2008 - 8:21

Père Aaron a écrit:



    Lettre pastorale adressée
    Aux évêques de l’aristotélisme,
    A l’universalité des fidèles,




    A l’aube de l’automne et de notre nouveau mandat de Camerlingue de la Sainte Eglise
    Aristotélicienne et Romaine, nous prenons la plume pour faire état de la situation à travers les
    royaumes et nations du monde connu.

    L’aristotélisme ne cesse de se propager par delà les frontières de la péninsule italique d’où il
    rayonne. Les nations se rassemblent et l’on voit se créer le consistoire pontifical pour les
    nations italophones et lusophones, les primaties et assemblées épiscopales pour le royaume de
    Portugal et les territoires italiens, et déjà, auparavant la création des Eglises Aristotéliciennes
    Autonomes en Orient. L’Eglise grandit et tente de rassembler tous les peuples auprès d’Elle
    en jetant des ponts, notamment vers la Germanie qui reste encore trop en retrait du reste de la
    communauté.

    Toujours plus efficace, la diplomatie romaine intervient de plus en plus dans la résolution de
    conflit, que se soit entre le Royaume de France et le Duché de Bretagne, ou plus localement
    entre deux comtés comme se fut le cas entre le duché de Berry et le duché de Touraine. Son
    influence dans les sphères du pouvoir temporel se fait également de plus en plus ressentir, et
    l’on a vu l’Eglise intervenir fermement et faire preuve d’insistance auprès des comtés d’Artois
    lors d’une révolte menée par des hérétiques, ou de Rouergue lorsqu’un conseiller
    excommunié s’est vu choisi pour comte. Les relations diplomatiques avec certains cantons
    d’Helvétie ont enfin couronné les actions menées militairement dans la région, rétablissant un
    début de confiance envers l’Eglise et parachevant la lutte contre l’hérésie, malgré le fait que
    ces entreprises restent précaires et incertaines.

    Les dicastères romains ne cessent d’œuvrer à la grandeur de l’Eglise. Le Saint Office poursuit
    son œuvre de traduction des textes avec sérieux et compétence, alors que la Sainte Inquisition
    est en phase de se doter d’un nouveau droit canonique plus claire et performant avec une
    décentralisation déjà entamée depuis plusieurs mois au profit des diocèses et de leurs
    officialités. La congrégation des Saintes Armées accepte en son sein un nouvel ordre italien et
    opère un assainissement de ses différents organes internes. Les légistes pontificaux quant à
    eux, œuvrant depuis de longues semaines à l’édification d’un droit canonique fonctionnel sur
    le clergé régulier, ont vu leur travail consacré lors de la publication de la bulle pontificale
    « Regimini Régularis Ecclesiae ». L’office du Grand Camérier et la Congrégation pour la
    Diffusion de la Foi, eux non plus, n’en sont pas en reste. Enfin, la nomination et la
    redistribution des Chancelleries au sein du Sacré-Collège, selon les compétences de chacun,
    est une pierre supplémentaire ajoutée à l’organisation plus commode des congrégations
    romaines.

    L’Eglise n’en oublie pas pour autant son magistère spirituel, et l’action des évêques au sein de
    leur diocèse s’établit toujours plus fermement de jour en jour, même s’ils se trouvent parfois
    confrontés à quelques réticences de la part des pouvoirs locaux ou des populations. La
    stagnation des vocations et des études théologiques tend à ralentir la course de la Vraie Foi et
    du magistère spirituel de l’Eglise, alors que curés et diacres sont surchargés de travail,
    s’occupant parfois de nombreuses paroisses laissées vacantes par manque de théologien. Nous
    tenons d’ailleurs à féliciter chaudement ces clercs au plus proche du peuple qui vouent plus
    que leur existence à l’Eglise, et nous les encourageons à poursuivre, car même si leur travail
    est parfois occulté sinon oublié des hautes sphères, s’ils ne sont pas récompensés ici bas par
    quelque gratification, ils ne manqueront pas d’être récompensés au paradis solaire pour leurs
    actions. Mais il vous faut aussi, vous évêques, encourager vos fidèles à s’engager au service
    de l’Eglise. Le travail et la position de chacun est d’une importance capitale.

    L’avancée de l’hérésie, quant à elle, semble de plus en plus maîtrisée et confinée, malgré
    certaines résurgences en des points isolés des royaumes. Par contre, nous sommes
    sensiblement préoccupés par la récurrence des actes et paroles blasphématoires des fidèles
    croyants. Trop souvent d’aucuns s’arrogent des compétences qu’ils n’ont pas, des facultés
    d’interprétation des textes, du dogme ou de la religion, commentant à tort la parole divine et
    niant par la même l’autorité spirituelle et d’interprétation de l’Eglise, l’utilité de la hiérarchie
    ecclésiastique et le fondement même de l’Institution divine.

    Nous voyons également naître diverses tendances au sein même de notre communauté ;
    certaines trop tolérantes, d’autre trop fondamentalistes. Il est important de trouver le juste
    milieu entre ces deux attitudes, car l’une comme l’autre agisse contre les intérêts de l’Eglise,
    et donc, contre le Tout-Puissant.

    Le mot de « tolérance » est bien souvent recouvert de différentes significations, souvent
    erronées ou utilisées mal à propos, et parfois même jusque chez les successeurs des apôtres.
    Et comme nous le disions dans notre essai sur « La Croisade et de son absolue nécessité »,
    «…il est des tempéraments plus prudes, plus angéliques, que les seuls mots de tempérance et
    de liberté de for rendent heureux, mais qui s’effraient, voire s’offusquent d’entendre que des
    hommes se battent au nom de Dieu. Pourtant, ces âmes pieuses qui défendent corps et âme ce
    respect individuel et qui condamnent tout ce qui pourrait faire couler le sang pour la gloire du
    Tout-Puissant, tolèrent d’autre part que l’homme, créature de Dieu et enfant du Père insulte
    son Géniteur ». La tolérance n’a lieu d’être qu’entre fidèles de la Sainte Eglise. Il ne doit point
    y avoir de bienveillance envers les hérétiques qui se complaisent dans leur blasphème
    perpétuel. L’Eglise doit tendre la main, mais l’Eglise ne doit pas oublier qu’elle est Le
    Représentant de Dieu sur terre.

    D’autre par, cette « intolérance » que nous venons de prescrire envers l’hérésie, ne doit pas
    pour autant nous conduire vers le fondamentalisme intégriste qui voudrait imposer par le feu
    et le sang la Vraie Foi. Cette option peut s’avérer nécessaire et la Sainte Institution l’a déjà
    utilisée à plusieurs reprises afin de contenir, sinon d’annihiler une hérésie naissante devenue
    trop importante. Mais la violence rebute les populations souvent pauvres. Voir leurs œuvres,
    acquises à la sueur de leur front par un labeur quotidien, détruites par une guerre, les réduisant
    à l’état de mendicité, est sans doute la vision la plus dramatique qu’ils puissent imaginer. La
    protection de leur famille est aussi l’une de leur préoccupation. Comment ne pas entendre et
    comprendre cette voix ? La Sainte Eglise serait alors responsable de leur déchéance pour
    avoir voulu imposer un concept qu’ils maîtrisent peu ou mal, eux qui n’ont point atteint l’état
    de contemplation et d’adoration que nous autres prélats et curés avons atteint. Ils aiment Dieu,
    c’est à n’en point douter, mais sont-ils près pour autant à tout perdre pour Lui ? Nous en
    doutons, et c’est à l’Eglise de leur apprendre qu’une vie ne vaut pas la gloire du Très Haut,
    mais que le Très-Haut vaut plus que toutes les vies de ce bas monde.

    N’oublions pas que la créature sans nom est sans cesse à notre porte, et que la peur engendrée
    par les guerres, fussent-elles saintes, est de son entreprise. Luttons contre cette peur avant
    d’imposer une image idéalisée de la cité idéale entrevue par le prophète. La précipitation de sa
    mise en place annihilerait tous les espoirs futurs de la voir naître éclatante. Il est prématuré de
    croire que l’ensemble des populations est prêt à adhérer à un gouvernement où le spirituel
    guiderait de manière totale le temporel qui lui serait subordonné.

    Il est utopique de penser que la nourriture spirituelle suffirait à rassasier les peuples dont le
    taux de foi fluctue au fil des saisons et des évènements. La noblesse n’est même plus une
    référence en matière de religiosité, et l’on voit de plus en plus athées et hérétiques se voir
    gratifier de l’état noble alors qu’ils n’ont de noblesse que le nom. Etrange conception d’un
    « Foi, Vertu et Loyauté » que celui des Etats et institutions nationales qui accèdent aux
    demandes d’anoblissement de telles personnes, qui n’ont d’égales que les condamnés
    sélénites. La logique temporelle est dans bien des cas bancale. En actant ces patentes, ces
    institutions, responsables et soi disant gardiennes de la noblesse, invitent l’hérésie et la
    créature sans nom au sommet de « l’Etat des héros », sensé être porté en exemple auprès des
    populations, conduire celle-ci, et régir leur vie quotidienne. Trop timorées pour prendre enfin
    de réelles mesures, elles préfèrent se dédouaner de toute impiété en imposant à ses gardiens,
    que l’on nomme hérauts, d’être baptisés. La logique temporelle fait une fois encore défaut.

    Enfin, et pour finir, nous aimerions brosser un tableau, que nous aurions aimé sans doute
    différent, de la religiosité des comtés de langue francophone, où l’Eglise a depuis toujours lié
    de nombreuses relations diplomatiques. Et c’est conscient de la nécessité de glorifier ces
    comtés qui œuvrent à la propagation de la Vraie Foi, et de stigmatiser ceux, qui au contraire,
    abandonne le Tout-Puissant, que nous avons entrepris un relevé méthodique de différents
    critères allant de la prohibition des cultes infidèles à la légitimation du pouvoir comtal par
    l’Eglise, en passant par les privilèges cléricaux et dicastèriens – officialités épiscopales et
    garde épiscopale –. Sur vingt-trois comtés en lice, seuls cinq peuvent se targuer d’être comté
    aristotélicien, nation fille de l’Eglise.

    En outre, nous ne pouvons nous empêcher de remarquer que les provinces les plus stables
    politiquement, les plus florissantes économiquement, et les plus sages socialement, sont les
    comtés où l’aristotélisme n’est plus illusion, mais fait réel. Que nous citions Rennes ou Dijon,
    tous louent la réussite de ces régions. Grâce à la Champagne, qui dernièrement encore,
    accordait une aide financière conséquente à l’épiscopat local de manière régulière et fixe, et à
    l’Orléanais, le Domaine Royal pointe doucement hors de l’ombre honteuse dans laquelle il est
    plongé, tiré vers le bas par Rouen. Mais il s’y trouve toujours, hélas…

    Puisse Dieu inspirer la crainte aux comtés réfractaires, mais aussi sagesse pour qu’ils
    recouvrent le droit chemin, et qu’ils œuvrent enfin à la sanctification de Son œuvre.

    Sans surprise, la Bretagne (17) pointe en tête, suivie de la Bourgogne (15), des Flandres
    (15) et de la Provence (15), le duché de Champagne (14) sauve l’honneur du Domaine Royal.
    Vient ensuite l’Orléanais (13), l’Auvergne (10), la Touraine (10). Les duchés et comtés
    d’Alençon (9), d’Artois (9), de Lorraine (9), du Maine (9) et du Poitou (9) accèdent à un
    même niveau. Le Berry (8 ) et le Languedoc (8 ) suivent hélas péniblement. La Franche
    Comté (7) et la Savoie (7) obtiennent sensiblement la même place. Enfin, viennent six
    provinces du Royaume de France qui n’ont de considération pour le Très-Haut que la
    moquerie et l’insulte. Celles-ci sont le Dauphiné (5), la Guyenne (5), la Normandie (5),
    le Limousin (4), le Périgord (2) et l’Anjou (0). Les nouveaux duchés et comtés que sont
    l’Armagnac, le Béarn, la Gascogne, le Rouergue et Toulouse, placés récemment sous
    l’autorité suzeraine du Roi de France, n’ont pas été pris en compte.

    Et déjà, nous voyons plusieurs provinces de l’Empire reconsidérer la place de l’Eglise au sein
    de leur organisation, ouvrant la voie à de nouvelles négociations concordataires. Le chemin de
    la Lumière n’est pas loin et les volontés de rapprochement de la part des autorités temporelles
    sonnent comme une ère de renouveau, où foi et politique gèrent ensemble et en osmose la
    Cité. Et c’est dans cette optique que nous encourageons ces comtés à poursuivre leur œuvre et
    rejoindre ainsi le peloton de tête auquel ils sont destinés à appartenir.

    Nous voudrions conclure cette lettre en vous affirmant de la manière la plus vive notre souhait
    que vous poursuiviez la route qui mène au Très-Haut, que vous découvriez toutes Ses facettes
    et que vous accédiez au plus proche de la vertu. Nous terminerons enfin en vous accordant
    notre bénédiction apostolique.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Nonciature Apostolique.





    Donné à Rome, en notre palais de la Nonciature, le XXVIII septembre de l’an de grâce
    MCDLVI de notre Seigneur.


Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Sam 11 Oct 2008 - 12:05

Père Aaron a écrit:




    Élévation de Vincent Diftain d'Embussy au rang de cardinal


    Nous, cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne, Universelle et Romaine, réunit en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de Sa Sainteté Eugène,


    Créons Vincent Diftain d'Embussy, évêque de Beauvais, Cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine. Il succède à son éminence MaisseArsouye au siège de cardinal romain électeur.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XI octobre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen, Camerlingue.



Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Sam 11 Oct 2008 - 12:15

Père Aaron a écrit:




    Nomination de MrGroar au poste d’évêque in Partibus de Babylone


    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque de Reims, Chancelier de la Nonciature Apostolique, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Nommons, au nom de l’ensemble des cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne réunis en Sacré Collège par la grâce du Très-Haut, son éminence MrGroar évêque in Partibus de Babylone. Ancien Archevêque de Bourges, c'est un honneur que la Curie se devait de lui faire pour son travail réalisé au bénéfice de la Sainte Eglise.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XI octobre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan.



Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Dim 12 Oct 2008 - 14:53

Père Aaron a écrit:




    Nomination de Vincent Diftain au dicastère de la Congrégation du Saint Office en tant que Chancelier.


    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque de Reims, Chancelier de la Nonciature Apostolique, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Nommons, au nom de l’ensemble des cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne réunis en Sacré Collège par la grâce du Très-Haut, son éminence Vincent Diftain évêque de Beauvais, chancelier de la Congrégation du Saint Office.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XII octobre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux, Aaron de Nagan.


Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Ven 24 Oct 2008 - 10:47

Père Aaron a écrit:




    Nomination de Dunpeal Godwin de Avis au poste d’évêque in Partibus de Martyropolis


    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque de Reims, Chancelier de la Nonciature Apostolique, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Nommons, au nom de l’ensemble des cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne réunis en Sacré Collège par la grâce du Très-Haut, son éminence Dunpeal Godwin de Avis évêque in Partibus de Martyropolis. Ancien évêque suffragant de Guarda et Cardinal National électeur pour le Consistoire pontificale lusophone, c'est un honneur que la Curie se devait de lui faire pour son travail réalisé au bénéfice de la Sainte Eglise.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XXII octobre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan.



Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Dim 26 Oct 2008 - 8:15

Aaron de Nagan a écrit:

    A l’universalité des fidèles,
    Aux autorités du Royaume de Portugal,


    Nous prenons aujourd’hui la plume pour exprimer notre mécontentement face aux diverses
    rumeurs soutenues par certaines autorités du Royaume de Portugal selon lesquelles son
    éminence Dunpeal, cardinal national électeur pour le Consistoire Pontifical lusophone serait
    décédé, et qu’un imposteur usurperait son identité.

    Aussi, fort de ce constat, nous sommes obligés d’intervenir, au nom du Souverain Pontife, Sa
    Sainteté Eugène et au nom des Cardinaux réunis en Sacré Collège, pour affermir la position
    de l’évêque de Martyropolis, qui, contrairement aux rumeurs susdites est bel et bien en vie.
    Nous rappelons que seule l’Eglise est habilitée à prononcer le décès d’un de ses fidèles, et, a
    fortiori, du cardinal Godewin de Avis.

    Qu’il soit entendu par tous, que son éminence Dunpeal est bien celui qu’il prétend être, et que
    quiconque oserait remettre en question la décision de l’Eglise et du Sacré Collège des
    cardinaux sur cette question, serait susceptible d’être accusé de blasphème et outrage envers
    un prince d’Eglise, passible des tribunaux inquisitoriaux et de l’excommunication épiscopale.

    Nous espérons que notre message sera entendu, et que toutes viles poursuites envers l’ancien
    évêque de Guarda, ou remises en question de l’identité de celui-ci, seront abandonnées sous
    peine de voir l’Eglise intervenir fermement ; quiconque s’y opposerait s’exposerait à son
    courroux.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Nonciature Apostolique.



    Donné à Rome, le XIV octobre de l’an de grâce MCDLVI de notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Lun 3 Nov 2008 - 19:16

Citation :

    A l’Universalité des fidèles,
    Aux autorités du Comté de Toulouse,
    Au Comte Ben Elazar Kamps,



    Nous fûmes d’abord offusqué d’apprendre que le comté de Toulouse avait dépêché un
    hérétique pour entamer des négociations concordataires avec la Sainte Eglise Romaine, mais
    nous fûmes encore plus choqué d’apprendre que les négociateurs, dont parmi eux, un évêque
    et un cardinal, avaient été littéralement mis à la porte des négociations, car considérés comme
    trop virulents, insultants et peu diplomates.

    Le comté de Toulouse se permet de condamner ainsi ces clercs alors que ce même comté se
    livre à des pratiques qu’il réprouve en envoyant un émissaire hérétique statuer de la Vraie Foi
    et de religion avec la Sainte Eglise. Bel exemple de diplomatie et de politesse !

    Bien qu’il semble que se fâcheux incident fût réglé rapidement et dans un premier temps par
    l’épiscopat local avec beaucoup de tempérance et de magnanimité, le comté de Toulouse, non
    content d’une offense en commet une deuxième en congédiant l’épiscopat local habilité à
    négocier le concordat, pour lui préférer, certes le secrétaire apostolique de France, mais un
    autre clerc dont le comté aurait sans doute espéré plus de laxisme par l’amitié qui le liait au
    comte souverain.

    Nous réprouvons fermement cette attitude outrageante qui se poursuit. Force est de constater
    que le Comté de Toulouse entend mettre l’entière responsabilité de cet échec sur le dos de
    l’Eglise et plus particulièrement de l’épiscopat des diocèses concernés. Aussi fallacieuses
    que sont les informations parues dans la presse des royaumes, aussi consternant est ce
    comportement.

    Les caractères de certains de nos diplomates n’ont peut-être pas eu l'heur de convenir aux
    émissaires du comté de Toulouse, leurs méthodes n’ont peut être pas plu, mais il est honteux
    de traiter de la sorte d’éminents clercs au service de l’Eglise, surtout quand on ne fait pas sa
    propre introspection, que l’on ne reconnaît point ses propres tords, que l’on voit l’insulte là où
    il n’y a que colifichet et sobriquet métaphorique.

    Cependant, et bien que nous ne pardonnions tout à fait cette attitude susdécrite, nous ne
    voudrions pas que le comté de Toulouse et ses nombreux fidèles qui le peuplent, subisse un
    isolement et un détachement de l’aristotélisme pour ces raisons regrettables. Le royaume de
    France est sans cesse tourmentée par les hérésies spinozistes, avéroistes ou cathares. L’Eglise
    aurait peine à voir ce jeune comté laissé en pâture à ces cultes démoniaques et sacrilèges !
    Aussi laissons-nous une porte ouverte à une reprise du dialogue entre l’Institution de Dieu et
    le Comté de Toulouse. Une chance infime demeure, et nous espérons que le Comté de
    Toulouse saura la saisir !



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Nonciature Apostolique.



    Donné à Rome, le XXIX octobre de l’an de grâce MCDLVI de
    Notre Seigneur.

Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Sam 22 Nov 2008 - 12:18

Père Aaron a écrit:



    Du mariage religieux et de l’union civile.



    A l’Universalité des fidèles,
    Au peuple aristotélicien.


    Devant certaine résurgence blasphématoire à propos du mariage, nous nous sentons obligés de
    rappeler certain préceptes qui semblent avoir été oubliés ou qui sont tout bonnement ignorés.
    Préceptes sur la sacralité du mariage, mais aussi sur la primauté des lois religieuses sur les lois
    temporelles en ce qui concerne le fidèle et la façon de mener son existence.

    La Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine prescrit enseignements et doctrines qui visent à
    baliser le chemin du fidèle qui le mène à Dieu. Plus que des balises, ces prescriptions sont
    autant d’obligations que tout fidèle de l’Eglise se doit de suivre et d’appliquer autant que faire
    se peut au quotidien. Il en va ainsi pour les enseignements sur l’aspect blasphématoire de
    l’union civile.

    C’est pourquoi, nous prenons la peine de rappeler, et ce un an après, que la Sainte Eglise
    Aristotélicienne et Romaine prescrit, depuis le XXV novembre de l’an de grâce MCDLV, par
    son décret « Matrimonium Prohibitem », que tout fidèle se voit interdit de procéder ou de
    participer à toute union civile visant à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme dans
    l’optique de légitimer ou d’officialiser un concubinage, en sus ou non, d’une mariage
    religieux.

    Cette position, légitime et doctrinale, s’explique par le fait que seule la Sainte Eglise est
    habilitée à procéder, acter et officialiser l’union entre un homme et une femme. Cette union
    qui porte le nom de mariage est revêtue d’un caractère sacré, divin et mystique. Sacré et divin,
    l’Eglise entend prendre Seule en charge ce sacrement. Seule car juste héritière des prophètes
    et légitime détentrice de la volonté divine dont elle se fait la voix.

    De par ce caractère sacré et divin, la Sainte Institution de Dieu sur Terre considère donc
    comme blasphème et outrage à la volonté divine l’union civile, cette dernière ne faisant que
    s’inscrire dans le mouvement de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, ou plutôt de l’ordre
    spirituel de l’ordre temporel, le second considérant le premier comme illégitime dans l’octroi
    des sacrements et plus précisément de celui du mariage. L’ordre temporel croit alors pouvoir
    se substituer à l’Eglise et donc à Dieu, ou en tout cas considère son propre « acte matrimonial »
    comme nécessaire sinon supérieur au sacrement religieux. Quelle est donc la valeur d’un
    mariage spirituel s’il est indispensable qu’un acte administratif laïc se doive d'être promulgué
    pour l’entériner et l’authentifier ?

    Que l’union laïque se concrétise par une cérémonie considérée comme païenne, ou se résume
    en un simple document, elle sera tenue et prise comme un outrage et une insulte à la Vraie
    Foi. Nous réaffirmons donc et faisons savoir à tous les fidèles croyants qu’ils s’exposent à des
    poursuites par-devant les tribunaux inquisitoriaux s’ils procédaient en tant que bourgmestre
    ou officier public à ce genre d’union, que les contractants soient eux-mêmes fidèles ou non,
    mais que les fidèles désirant en sus de leur mariage religieux, procéder à une union civile ou
    d’un tout autre genre, s’exposeraient également à des poursuites inquisitoriales. Nous
    rappelons enfin que ce péché est passible de l’excommunication épiscopale.

    Nous invitons pas ailleurs les comtés de l’aristotélisme à retirer de leur codex ou coutumier,
    s’il s’avère que ce genre d’article existât, toute allusion à « l’union civile », toute obligation à
    la contracter pour que le mariage religieux ait des effets civils, sinon d’abroger l’obligation
    pour les maires de procéder à ce genre d’union, car les bourgmestres aristotéliciens se
    verraient contrains de choisir entre pécher contre Dieu et l’Eglise ou satisfaire un ordre
    temporel qui s’arroge un droit illégitime et illusoire.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Nonciature Apostolique.





    Donné à Rome, le XXI du mois de novembre de l’an de grâce
    MCDLVI de notre Seigneur.


Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Lun 1 Déc 2008 - 11:33

Père Aaron a écrit:


    Ouverture des candidatures pour les préfectures vacantes.


    Au nom du Sacré Collège de Cardinaux et des responsables des dicastères romains, nous, Aaron de Nagan, Camerlingue, faisons annonce de,

    L’ouverture du dépôt de candidature pour les postes de préfet des offices du Grand Camérier et des presses, journaux et parchemins.

    Les clercs intéressés sont priés de faire parvenir un courrier contenant une lettre de motivation et un cursus honorum complet de leurs activités au sein de l’Eglise, et s’il s’avère utile et intéressant de leur expérience dans l’ordre temporel, à l’un des membres du Sacré Collège.

    Ad Majorem Dei Gloriam.



    Pour le Sacré Collège, Aaron de Nagan, Cardinal-Camerlingue.




Citation :


    Précisions nécessaires au dépôt de candidature :

    Préfet de l’Office du Grand Camérier :
    * Maîtrise des techniques de commerce (expérience en tant que Commissaire au Commerce, conseiller apparenté, marchant ambulant, ou bourgmestre hautement conseillé).
    * Connaissance du fonctionnement général de l’Eglise (diplôme de séminariste requis).
    * Candidat ordonné.

    Préfet pour l’Office des presses, journaux et parchemins :
    * Maîtrise des techniques et connaissances journalistiques (fonctionnement de l’AAP).
    * Etre journaliste accrédité ou en phase de l'être auprès de l’AAP.
    * Candidat ordonné ou non


Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Lun 1 Déc 2008 - 11:33

Père Aaron a écrit:




    Élévation de Cyril Kad d'Azayes au rang de cardinal


    Nous, cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne, Universelle et Romaine, réunit en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de Sa Sainteté Eugène,


    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la création de Cyril Kad d'Azayes, archevêque d'Avigon, en tant que Cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine. Il prend ainsi le sixième siège laissé vacant au sein du collège des cardinaux romains électeurs.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XXX novembre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen, Camerlingue.



Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Mar 2 Déc 2008 - 8:57

MrGroar a écrit:
Fidèles de l'Eglise Aristotélicienne,

Moi MrGroar, Archidiacre de Rome, annonce que, après approbation de la très sainte Curie Romaine, les nouveaux Registres des Sacrements Aristotéliciens sont ouverts.

http://registresea.lightbb.com/forum.htm



Les évêques sont désormais responsables de la bonne tenue de leurs registres provinciaux et les personnes à contacter si vous recherchez un certificat. Sachez cependant qu'ils ont toute latitude pour vous rediriger vers une tierce personne à qui ils auront délégué cette tâche.

Dès ce jour, tout nouveau baptême devra être archivé dans ces nouveaux registres de la manière suivante:

  1. Le prêtre officiant transmet le certificat à son évêque (ou bien au délégué aux registres nommé par son évêque)
  2. L'évêque ayant reçut un certificat (ou le délégué aux registres qu'il aura nommé) archive ce dit certificat dans les Registres Provinciaux selon la méthode d'archivage qu'il aura choisit.


N'hésitez surtout pas à vous présenter à l'accueil si:
  • Un certificat concernant un sacrement que vous avez reçu n'y apparait pas
  • Vous connaissez des archives entreposées dans un autre endroit qui n'y apparaissent pas
  • Vous avez la moindre question, suggestion ou remarque concernant la certification d'un sacrement


Par ailleurs, je recherche des archivistes volontaires Afin de rechercher, trier et archiver tous les anciens certificats concernant tous les sacrements célébrés par tous les prêtres de l'Eglise Aristotélicienne. Si vous êtes motivé, veuillez me faire parvenir un courrier comprenant votre statut au sein de l'Eglise et une lettre de motivation. Votre candidature sera examinée le plus rapidement possible.

Puisse le Très Haut nous aider à tout ranger!

Fait à Rome le 2 décembre 1456,
MrGroar, archidiacre de Rome.


Revenir en haut Aller en bas
Martin dict 'Aizu'
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 41
Paroisse (Diocèse) IG : Mauléon
Spiritualité Grégorienne : 3409
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Ven 9 Jan 2009 - 19:01

MrGroar a écrit:
A l'ensemble des fidèles de la grande Amitié Aristotélicienne,

Moi MrGroar, Archidiacre de Rome, vous fait part du bilan mensuel de la très Sainte Curie Romaine. Voici donc la synthèse de ce qui a été débattu, voté et concrétisé au mois de décembre 1456 par l'assemblée des Cardinaux:

Élections, votes, décisions:
- Nomination de Cyril Kad d'Azayes au dicastère de la Congrégation de la Sainte Inquisition en tant que Chancelier.
- Nomination de Clodeweck de Montfort-Toxandrie en tant que Cardinal Inquisiteur.
- Vote sur le nouveau Droit Canon de la Sainte Inquisition, suspendu suite à la nomination de Son Éminence Kad en tant que Chancelier.
- Ouverture officielle des nouveaux Registres.
- Élection de deux nouveaux cardinaux pour le Consistoire Pontifical italophone, Son Éminence Lucibello et Son Éminence Profeta Pucci Guerra.
- Levée du décret "De Templo et Clericis" concernant l'Ordre du Temple.
- Nomination In Gratebus des derniers évêques élus.
- Nomination de Håkon von Ahlefeldt-Oldenbourg au poste de préfet de l’Office des Presses, Journaux et Parchemins.
- Préparation de la messe de Noël à Saint Titus.
- Nomination de Monseigneur Aymé von Frayner-Embussy à la charge de Protonotaire Apostolique.
- Confirmation de Lyonis d'Appérault dict p27kw à la charge de préfet de l’Office du parti Ultra-Montanus.
- Confirmation de FrereRoger à la charge de préfet de l’Office de la Nonciature Apostolique.

Hagiographies:


Discussions sur:
- Le Séminaire Supérieur de Rome.
- La situation particulière de l'Eglise In Gratebus en zone italophone.
- Annulations de mariages en zone hispanophone.
- Le procès de monseigneur Odoacre.
- Une potentielle remise d'Etoiles d'Aristote.
- La fermeture partielle de la Biblihomélie par monseigneur Zabouvski.
- Revue du Droit Canon livre Préambule.

Puisse le Très Haut nous aider à réaliser tout ce qu'il reste à faire!

Fait à Rome le 1er janvier 1457,
MrGroar, Archidiacre de Rome.



Citation :
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=207066#207066
Revenir en haut Aller en bas
UterPendragon
Père Bibliothécaire
Père Bibliothécaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2924
Age : 24
Paroisse (Diocèse) IG : Toulon la belle
Spiritualité Grégorienne : 6894
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Lun 19 Jan 2009 - 19:23

Citation :


    Elévation de Profeta Pucci Guerra au rang de cardinal



    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,

    Créons Profeta Pucci Guerra, évêque de Florence, Cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique italophone.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XXVI décembre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen, Cardinal Camerlingue


_________________
Revenir en haut Aller en bas
UterPendragon
Père Bibliothécaire
Père Bibliothécaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2924
Age : 24
Paroisse (Diocèse) IG : Toulon la belle
Spiritualité Grégorienne : 6894
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Lun 19 Jan 2009 - 19:24

Citation :

    Elévation de Lucibello di Borbone au rang de cardinal


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,

    Créons Lucibello di Borbone, évêque de Capoue, Cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique italophone.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XXVI décembre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen, Cardinal Camerlingue


_________________
Revenir en haut Aller en bas
UterPendragon
Père Bibliothécaire
Père Bibliothécaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2924
Age : 24
Paroisse (Diocèse) IG : Toulon la belle
Spiritualité Grégorienne : 6894
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Lun 19 Jan 2009 - 19:25

Citation :

    Elévation de DagobertoII au rang de Cardinal national électeur.


    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque de Reims, Chancelier de la Nonciature Apostolique, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons, après consultation du Sacré Collège des Cardinaux, l’élévation de son éminence DagobertoII, évêque de Gênes, au rang cardinal national électeur en tant que primus du Consistoire Pontificale pour les nations italophones.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XXVII décembre de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur, le samedi, jour de la Saint Jean.




    Pour le collège des Cardinaux, Aaron de Nagan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Håkon
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 553
Paroisse (Diocèse) IG : Nevers (Nevers)
Spiritualité Grégorienne : 4062
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Dim 1 Mar 2009 - 13:55

Citation :



    Habemus Sanctae Romanae Ecclesiae Cardinalem Camerarium


    Nous, cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunit en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de Sa Sainteté Eugène, par la grâce de Dieu, Souverain Pontife,


    Rendons officielle la reconduction de son éminence Aaron de Nagan, Cardinal, Archevêque de Reims, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, aux fonctions de Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le dimanche I mars de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur.




    Pour le collège de Cardinaux, son Eminence Vincent Diftain d'Embussy.


Revenir en haut Aller en bas
Håkon
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 553
Paroisse (Diocèse) IG : Nevers (Nevers)
Spiritualité Grégorienne : 4062
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Sam 21 Mar 2009 - 17:15

Citation :




    Elévation de MarcLancien au rang de cardinal national suffragant


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,


    Créons Marc Lancien, évêque du Mans, Cardinal national suffragant de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique francophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XXI du mois de Mars, le samedi, de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen, Camerlingue.



Revenir en haut Aller en bas
Håkon
Grand Père
Grand Père
avatar

Masculin Nombre de messages : 553
Paroisse (Diocèse) IG : Nevers (Nevers)
Spiritualité Grégorienne : 4062
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   Jeu 26 Mar 2009 - 19:48

Citation :




    Elévation d'Ecaterina de Sevillano au rang de cardinal national suffragant


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,


    Créons Ecaterina de Sevillano, évêque de Toul, Cardinal national suffragant de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique francophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XXVI du mois de Mars, le jeudi, de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen, Camerlingue.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces de la Sainte Curie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces de la Sainte Curie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoléon à Sainte Hélène
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» Arsinoé de Sainte Berthilde - Marquise de Sainte-Berthilde
» Sainte Brigitte
» Messe du 4 novembre 1652: sainte Esmée patronne des chasseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: L'abbaye :: La Petite Bibliothèque :: Petites Archives-
Sauter vers: