Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [DC] Livre 6 - Les Eglise autonomes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
UterPendragon
Père Bibliothécaire
Père Bibliothécaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2924
Age : 24
Paroisse (Diocèse) IG : Toulon la belle
Spiritualité Grégorienne : 6922
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: [DC] Livre 6 - Les Eglise autonomes   Mer 11 Juin 2008 - 18:10

Citation :
Les Eglises Aristotéliciennes Autonomes

  1. Du statut d'Eglise Aristotélicienne Autonome


    • Une EAA est une église ayant signé un traité particulier avec l'EAR, ce traité permettant l'application des articles suivants.
    • Le traité est négocié par un légat nommé par la Curie pour vérifier que l'église candidate répond aux critères fixés. Cette fonction est temporaire et disparait dès la promulgation du traité ou avec l'abandon des négociations.
    • Les critères permettant l'attribution du statut d'EAA sont les suivants:

      • L'église candidate reconnait le Livre des Vertus tel que conservé la Bibliothèque Romaine comme le Dogme unique et universel.
      • L'église candidate est localisée sur un territoire précis et s'engage à ne pas faire de concurrence à l'EAR ou à une autre EAA déjà reconnue
      • L'église candidate reconnaît l'EAR comme légitimement aristotélicienne et le Pape comme l'héritier de Titus, lui-même désigné par Christos pour fonder son Eglise, préserver son message et répandre la Vraie Foi.
      • L'église candidate reconnaît le caractère aristotélicien de toutes les autres EAA.
      • L'église candidate est dirigée par un patriarche.


</LI>
  • L'EAR s'engage par ailleurs sur les points suivants:

    • Elle reconnait le caractère aristotélicien de chaque EAA
    • Elle ne leur fera pas de concurrence sur leur territoire
    • Elle reconnaît leur autonomie pour ce qui est de leurs droits canons, de leurs organisations internes (à l'exception de l'élection d'un patriarche), de leurs liturgies


    </LI>

    </LI>
  • Du Synode Oecuménique Aristotélicien


    • Le Synode Oecuménique Aristotélicien est le lieu de discussion et de coordination entre l'EAR et les EAA. Il est le symbole de l'universalité du message aristotélicien.
    • Ses locaux sont situés à Rome.
    • Il est composé du Pape, des cardinaux de l'EAR (romains et suffragants), des primats de l'EAR et des patriarches des EAA.
    • Des EAA peuvent se choisir un patriarche commun.

    </LI>
  • Des reconnaissances particulières


    • Les églises concernées dans les articles suivants sont l'EAR et toutes les EAA reconnues par la Curie Romaine.
    • Chaque église reconnaît les clercs des autres et leur accordera le respect dû à leurs charges, rangs et statuts.
    • Les églises reconnaissent par ailleurs l'équivalence de rang entre les cardinaux romains et les patriarches.
    • Chaque église reconnaît les sacrements effectués par les clercs d'une autre église et validés par elle, dans les limites fixées par les traités.
    • L'EAR reconnaît aux EAA le droit de canoniser leurs propres saints à la condition que ceux-ci soient strictement locaux. Elles pourront également soumettre des saints à la procédure normale via le Saint-office.
    • Les églises se promettent assistance mutuelle dans la défense et la propagation de la Vraie Foi, si besoin par des moyens militaires.
    • Par ailleurs, chaque EAA pourra envoyer un observateur auprès du Saint-Office. De même, chaque EAA pourra envoyer un observateur ou mettre en place une collaboration avec toutes congrégations, ordres ou institutions romaines, moyennant l'accord d'un responsable accrédité de celle-ci.

    </LI>
  • Du traité de reconnaissance


    • Le traité entre en vigueur lorsqu'il est promulgué conjointement par le Cardinal Camerlingue, le Patriarche, le légat aristotélicien en charge de la négociation et un négociateur de la nouvelle EAA.
    • Le traité doit préciser le territoire de la nouvelle EAA.
    • Le traité devra préciser les éventuelles exceptions et limitations à la règle générale de la reconnaissance mutuelle des clercs et des sacrements.
    • La modification ou l'annulation du traité devra être le fait d'une négociation bilatérale entre Rome et l'EAA concernée sous la supervision du Synode Oecuménique Aristotélicien.
    </LI>

  • _________________
    Revenir en haut Aller en bas
     
    [DC] Livre 6 - Les Eglise autonomes
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Fête du Livre
    » Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
    » Uglies, un livre....prettie ? ^^
    » éditeur de livre sur les arcs et autres
    » le livre rouge

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: Le Droit Canon :: Livre VI - Les autres église aristotéliciennes-
    Sauter vers: