Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Jeu 25 Oct 2018 - 21:52

Vous avez lu la 1ère question en diagonale. On vous demande ce qu'il faut faire Very Happy
Les autres sont bonnes. Au suivant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Jeu 25 Oct 2018 - 21:54



VERTUS ET ARCHANGES

Avant même d'étudier les Archanges, il convient de maîtriser les notions de bien, de mal, de péché et de vertu. Celles ci sont abordées dans le Livre 4 intitulé "Doctrines, sacrements et prières de l'Eglise Aristotélicienne".


Citation :


Vertus et péchés a écrit:
Considérations générales


Dieu nous a créés à partir de Lui. Nous faisons donc partie intégrante de Lui et notre existence est vouée à le servir.

Ainsi, vivre dans la vertu consiste à vivre comme Dieu le veut. Vivre dans le péché consiste à nier la volonté divine et donc à nier notre propre nature divine. Cela revient donc à nous nier nous-même, à travers la négation de Dieu.

De ce fait, les humains sont naturellement des êtres sociaux, car vivre en communauté, c’est vivre en accord avec notre statut de composants de Dieu. C’est dans cette logique que se traduit la communauté Aristotélicienne, permise par le sacrement du baptême.

Dieu est parfait. Il réunit donc en Lui toutes les vertus, en leur donnant tout leur sens. Etant à la fois faits d’esprits et de matière, nous autres humains pouvons tendre vers cette perfection, mais jamais l’atteindre. Un saint (ou une sainte) se définit donc comme une personne qui se rapproche de la perfection par la vertu, pas comme une personne qui l’a atteint, car nous ne sommes pas Dieu.

Le péché absolu serait la négation totale de la nature de Dieu. Comme tout fait partie de Dieu, cet état de péché absolu est impossible à atteindre, car ce serait la négation totale de ce que nous sommes. Personne, pas même Dieu, ne peut atteindre cet état, bien que notre nature d’être imparfait nous rend capables d’y tendre.

La vertu parfaite, de nature divine, est divisée en sept vertus, afin que nous puissions plus facilement nous en rapprocher: l’amitié, la conservation, le don de soi, la tempérance, la justice, la plaisir et la conviction. A chacune d’elles s’oppose un péché: (respectivement) l’avarice, la gourmandise, l’orgueil, la colère, l’envie, l’acédie et la luxure.

Tout être, excepté Dieu, se trouve donc entre chacun de ces extrêmes. Ainsi, tout être excepté Dieu se trouve entre l’amitié et l’avarice. Il ne peut jamais les atteindre. Seul Dieu est de parfaite vertu et personne n’est de pur péché.

Nous ne devons donc pas espérer atteindre la perfection dans une ou plusieurs vertus, car cela est impossible et donc péché d’orgueil. Nous devons plutôt rechercher le Juste Milieu entre chaque vertu et chaque péché.

Le Juste Milieu ne signifie pas un milieu mathématique, à égale distance de ces deux extrêmes, mais une tendance à se diriger vers la vertu en étant conscient de l’impossibilité de l’atteindre.





A chaque vertu correspond un vice :


Citation :


Vertus et péchés a écrit:
Des vertus et des vices correspondants


L’amitié est la faculté de se préoccuper du sort d’autrui. Elle est empathie, charité, entraide, réciprocité des rapports sociaux, amour du prochain… A l’amitié correspond l’avarice, qui est le vice de l’être dont l’égoïsme n’a d’égal que le mépris de l’autre.

La conservation est la faculté d’œuvrer à sa propre survie. Elle est la conscience de ses besoins premiers en nourriture, en eau, en sommeil. A la conservation correspond la gourmandise, qui est l’abus du plaisir des besoins premiers, vice de ceux qui n’ont pas la mesure des nécessités de leurs subsistance.

Le don de soi, est la faculté de se sacrifier au profit de la communauté aristotélicienne et de la république, abstraction faite de sa propre individualité. Elle est la conscience de faire partie d’un tout. Au don de soi correspond le vice de l’orgueil, qui est le sentiment de pouvoir vivre hors de la communauté, ou d’être capable d’atteindre le statut de divin.

La tempérance est la faculté de se modérer, de suivre la voie du juste milieu qu’exige sa condition de croyant, de faire preuve de compréhension à l’égard de ses semblables. A la tempérance correspond la colère, qui est le vice de celui qui s’abandonne à sa haine de l’autre, ou qui de toutes ses forces tente de lutter contre sa condition.

La justice est la faculté de l’être à faire preuve de magnanimité, à reconnaître la valeur de l’autre, à identifier l’intérêt d’autrui. A la justice correspond l’envie, qui est le vice de celui qui désire bénéficier des justes récompenses attribuées à autrui, ou de celui qui convoite les biens ou le bonheur de son semblable.

Le plaisir est la faculté qu’a l’homme d’œuvrer à réunir les conditions de son propre bonheur. Elle est la conscience de soi, de son corps, de son âme, et des besoins de ceux-ci pour rendre son existence heureuse et facile. Au plaisir correspond l’acédie, qui est le vice de celui qui entre en dépression spirituelle, qui reste passif, qui n’a plus goût à la vie, et qui ignore sa propre satisfaction.

La conviction est l’espérance en un avenir plein de promesses. Elle est plus largement la conscience des besoins et des intérêts futurs de la communauté des croyants, des nécessités de la conservation de l’espèce (donc de la reproduction). A la foi correspond la luxure, qui est le vice de celui qui se complaît dans l’abus des choses de la chair et dans le nihilisme le plus total.




Les Archanges sont des êtres à part. Nés humains, ils ont mené une vie de sainteté et furent récompensés par Dieu en étant élevés au statut d'archanges. Chacun d'entre eux représente l'une des vertus cardinales.


Ils sont racontés dans le livre 3 du Livre des Vertus.



Vertus et péchés

1 ) Les humains sont ils des êtres sociaux ? Explicitez.
2 ) Que est le péché absolu ?
3 ) Peut on atteindre la perfection dans une ou plusieurs vertus ?
4 ) Définissez brièvement les différentes vertus.
5) Pourquoi Dieu est l'être parfait ?


Qui sont les Archanges

1 ) Quels sont les noms des sept archanges et leurs vertus ?
2 ) A quelle époque vécurent-ils ?


Bibliographie:

•Vertus et péchés, par Mgr Kad

•Hagiographie des Archanges

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Sam 27 Oct 2018 - 9:41

1 ) Les humains sont ils des êtres sociaux ? Explicitez.
Si l’on considère que Dieu nous a créé à partir de lui, vivre en communauté c’est se mettre en accord avec notre statut de composants de Dieu. Nous sommes donc, par nature des Etres sociaux et la création de la communauté Aristotélicienne est donc une conséquence logique.

2 ) Que est le péché absolu ?
Le péché absolu serait la négation absolue de la nature même de Dieu et donc la négation totale de ce que nous sommes. Personne, même Dieu ne peut atteindre cet état.

3 ) Peut on atteindre la perfection dans une ou plusieurs vertus ?
Non, seul Dieu est parfait et peut prétendre à la perfection. Nous, pauvres humains ne pouvont que tendre vers cette perfection mais sans jamais espérer pouvoir l‘atteindre

4 ) Définissez brièvement les différentes vertus.
*L’amitié est la faculté de se préoccuper du sort d’autrui. Elle est empathie, charité, entraide, réciprocité des rapports sociaux, amour du prochain
*La conservation est la faculté d’œuvrer à sa propre survie. Elle est la conscience de ses besoins premiers
*Le don de soi est la faculté de se sacrifier au profit de la communauté aristotélicienne et de la république. Elle est la conscience de faire partie d’un tout.
*La tempérance est la faculté de se modérer, de suivre la voie du juste milieu qu’exige sa condition de croyant.
*La justice est la faculté de l’être à faire preuve de magnanimité, à reconnaître la valeur de l’autre, à identifier l’intérêt d’autrui.
*Le plaisir est la faculté qu’a l’homme d’œuvrer à réunir les conditions de son propre bonheur..
*La conviction est l’espérance en un avenir plein de promesses. Elle est plus largement la conscience des besoins et des intérêts futurs de la communauté des croyants.

Qui sont les archanges ?
1 ) Quels sont les noms des sept archanges et leurs vertus associées ?
Saint Gabriel : la Tempérance
Sainte Galadrielle : La Conservation
Saint Georges : L’Amitié
Saint Michel :La Justice
Saint Miguaël : Le Don de Soi
Sainte Raphaëlle : La Conviction
Saint Sylphaël : Le Plaisir

2 ) A quelle époque vécurent-ils ?
Ils vécurent tous au moment de la destruction par Dieu de Onalyone, quand les hommes avaient perdus la Foi dans le Très Haut
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Sam 27 Oct 2018 - 13:00

N'ayant rien à ajouter, au suivant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Sam 27 Oct 2018 - 13:01




LES SAINTS


Les Saints sont des humains qui se sont distingué par une vie pieuse, une grande sagesse et une mise en pratique quotidienne des sept vertus théologales. Leur vie est relatée dans le livre 3 du Livre des Vertus

La sainteté est définie par le point 0.1 du Livre Préliminaire du droit Canon intitulé : Le dogme Aristotélicien.

Le dogme Aristotélicien a écrit:


Citation :

Article 12: Les saints étant les défunts aristotéliciens dont la vie fut exemplaire, tous les aristotéliciens se doivent de les honorer et de s’inspirer d’eux dans leur propre vie spirituelle.

Article 13: Pour qu’une personne soit déclarée sainte, il faut qu’elle soit morte, qu’elle ait vécu en modèle de vertu, que son hagiographie ait été rédigée, et validée par la Curie puis par les fidèles.

Article 14: Une hagiographie étant un texte sacré, toute critique ou remise en cause de ceux-ci est un acte d'hétérodoxie.


Il y a trois types de saints :
- les apôtres : les 12 hommes et femmes qui suivirent Christos
- les anciens : canonisés avant l'ère du Renouveau de la Foi
- les modernes : canonisés depuis l'ère du Renouveau de la Foi


1 ) Expliquez l'action de saint benoît?
2 ) Quel saint développe la nécessité pour la Cité de s'occuper des enfants ?
3 ) Pourquoi Horace est-il devenu le saint patron des archivistes ?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Dim 28 Oct 2018 - 7:52

1 ) Expliquez l'action de saint benoît?
Saint Benoît fonde l'ordre des Bénédictins. Il institue une règle qui régule la vie monastique. Le travail y est l’axe qui permet à la raison de se développer pour la satisfaction de tous. La vigne est l’essentiel des travaux manuels, car comme le disait Benoît : « c’est le sang de la terre, don de notre seigneur aux hommes. Par ce sang, faisons fructifier la maison des hommes pour la grandeur de dieu », Cette règle a permis au monachisme de se développer, voici les 12 préceptes de Saint-Benoit :
1) Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.
2)Son Saint Nom tu respecteras, fuyant blasphême et faux serment.
3)Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement.
4)Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement.
5)Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement.
6)La pureté observeras, en tes actes soigneusement.
7)Le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras injustement.
8)La médisance bannira, et le mensonge également
9)En pensées, désirs, veillera à rester pur entièrement.
10)Bien d'autrui ne convoiteras pour l'avoir malhonnêtement.
11)Foi et Raison te guiderons simultanéement.
12)Seuls Aristote et Christos tu loueras, évitant les faux prophètes.

2 ) Quel saint développe la nécessité pour la Cité de s'occuper des enfants ?
Nicolas, après avoir perdu son père, perdit également sa femme et ses deux enfants dans un accident. Il n'eut alors de cesse que de chérir et de protéger les autres enfants. De nombreux miracles le concernant furent rapportés, notamment la distribution de gâteaux aux enfants puisés dans un sac qui paraissait sans fond…
Ce miracle reste d'ailleurs perpétués pas les villageois de son village et des alentours. Tous les ans à la même époque sont distribués des gâteaux aux enfants en souvenir de Saint Nicolas…
Celui ci est devenu depuis le protecteur des enfants…


3 ) Pourquoi Horace est-il devenu le saint patron des archivistes ?
Horace est devenu curé à Montpensier. IL héritait ainsi d'une cure en plein désorganisation… Charge lui fut de remettre un peu d'ordre. Il commença donc à tenir des registres(les registres d'Horace). Il y notait chaque choses, chaque cérémonie (baptêmes, mariages) l'appartenance de chacun à un ordre religieux etc…
Tant et si bien que son Évêque lui demanda d'élargir la tenue de ses registres à tout l’archevêché. Ce que fit Horace bien volontiers. La grande qualité de la tenue de ses registres dépassa bientôt les frontières de l’Auvergne et c'est du royaume de France que venaient tous ceux soucieux de conserver un écrit des cérémonies réalisées.
Bientôt Rome eut vent des qualités de Horace et fit construire un grand bâtiment destiné à recevoir les registres d'Horace qui commençaient à occuper une place certaine. Tout fut donc transféré à Rome et Horace passa à la postérité comme le patron des archivistes
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Dim 28 Oct 2018 - 10:54

Bien, essayez quand même de ne pas trop faire du copier/coller. Au suivant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Dim 28 Oct 2018 - 10:57

Nous en avons fini avec la partie Dogme. Attaquons maintenant la partie Droit Canon







LE DROIT CANON

Le Droit Canon est l'ensemble des textes qui définissent le rôle, la structure et le fonctionnement de l'Eglise Aristotélicienne. Il émane du Dogme dont il est la concrétisation, la réalisation pour le bien des fidèles.

Il comporte toute une série de notions générales qu'il faut connaître avant d'aller plus loin :

L'Eglise distingue les charges et les statuts. Une charge est une fonction, un poste que l'on occupe au sein de l'Eglise. Un statut est une qualité propre à la personne et en vertu de laquelle elle peut accéder à certaines charges.

Il existe deux natures au sein des éléments du Droit Canon, la nature Res Parendo et la natue In Gratebus (HRP : RP et IG). Les deux sont en relation sans se mélanger.

Le Droit Canon est géré par un "groupe de travail" spécifique, sous la responsabilité directe de la Curie.



QUESTION

Comment percevez-vous la différence entre le Droit Canon et le Dogme ?






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Dim 28 Oct 2018 - 17:49

Comment percevez-vous la différence entre le Droit Canon et le Dogme ?
Le Dogme tient plus du divin et le Droit Canon plus des choses terrestres. Le Dogme donne les bases spirituelles de notre religion et le Droit canon tente d'en donner le cadre temporel.
Le Dogme nous permet de prendre connaissance des textes qui ont fondé l'aristotélicisme, le Droit canon régit tout ce qui est organisation temporelle de l’Église.
En conclusion, le Dogme réunit les textes de nos prophètes ou de nos saints, les hagiographies etc, alors que le Droit Canon résume les lois et fonctionnement de l'EA.
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Dim 28 Oct 2018 - 18:45

Au suivant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Dim 28 Oct 2018 - 18:46




LA HIÉRARCHIE ET LE DÉCOUPAGE ADMINISTRATIF DE L'ÉGLISE


Voici une synthèse, basée sur des extraits du droit canon de notre Eglise, qui présente la hiérarchie.

Lisez la attentivement ce texte, préambule du livre 2 du Canon, consacré au clergé séculier.



Citation :

Canon, livre 2.1 a écrit:
La Sainte Église de Dieu fut instituée par l'accord commun des héritiers d'Aristote et des disciples de Christos. Ces sages, conscients de la faiblesse humaine, voulurent que les enseignements des élus de Dieu soient transmis par des hommes qui garderaient intact le dépôt de la sagesse et de la révélation.

Dans ce but, l'Eglise, afin d'accomplir au mieux sa mission divine, a décidé d'instituer des règles claires et précises, permettant ainsi l'efficace développement de son activité salvatrice. Ainsi une entorse à cette charte pourrait mettre en péril l'Eglise même, dans son fonctionnement et dans sa sainteté. C'est pourquoi nous maudissons ceux qui, dans leur fol orgueil, auraient l'audace d'y contrevenir et de mépriser les lois divines de la Sainte Eglise Aristotélicienne.

Pour protéger nos valeurs, Titus et les premiers évêques ont défini qu’il y aurait un clergé faisant partie de la vie de la cité et attaché autant au temporel qu’au spirituel et il décida que ce serait le clergé « In sécula seculorum ».
Il portera le nom de clergé séculier et sera dirigé par les prélats de l’Eglise.
Au départ il n’y avait que le Saint-Père, ses conseillers à Rome et les évêques pour diriger des régions épiscopales en Occident et en Orient. Au fil du temps et de l’évolution de l’Église dans les royaumes, les conseillers pontificaux devinrent les ministres de Rome et pour se différencier revêtirent le pourpre en l’honneur du sang versé par les fondateurs de l’Église.
Les évêques gardèrent la couleur verte pour représenter la couleur de l’émeraude, l’émeraude étant le signe de ralliement des premiers prêtres aristotélicien.
Le noir fut choisi pour le bas clergé, car cette teinte ou contre-couleur qui se veut funèbre, est vue comme l'initiation à la spiritualité par la mort symbolique.





Pour mieux comprendre le découpage administratif, voici l'introduction à la présentation du clergé diocésain.


Citation :

Canon, livre 2.3 a écrit:
Diocèse (Du grec "diokésis")
Le diocèse c'est « la portion du peuple de la Création confiée à un évêque pour qu'il en soit le guide religieux avec la coopération de ses clercs.».

Par définition un diocèse regroupe un certain nombre de paroisses.

Province ecclésiastique : groupe de diocèses dépendant d'un même archevêché métropolitain.

Province religieuse: Aussi appelée primatie, c'est l'ensemble des diocèses d’une zone géodogmatique placées sous l'autorité d'un Primat. En général les provinces religieuses suivent des frontières administratives.

Actuellement, les primaties reconnues par l'Eglise Aristotéliciennes sont les suivantes :

- Primatie d'Aragón
- Primatie de Castilla y León
- Primatie de France
- Primatie du Saint Empire Romain Germanique
- Primatie des Alpes Occidentales
- Primatie England
- Primatie eus Breizh
- Primatie Portugal
- Primatie Scotland



Maintenant, à l'aide de ces cartes appartenant à la bibliothèque de l'archidiocèse, dites-moi dans quels paroisse, diocèse, province ecclésiastique et primatie vous êtes.
Vous êtes prié de répondre à cette question en faisant des phrases construites et simples.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Lun 29 Oct 2018 - 9:50

J'habite la paroisse de Mende, du diocèse du Puy qui regroupe que deux villes, Mende et le Puy qui est la capitale, dont l'évêque était Monseigneur Vallere, mais faute de prérequis, il n'y a aucun personnage éligible au poste d'évêque dans ce diocèse.
La province ecclésiastique est Archidiocèse de Bourges, dont les Diocèses suffragants sont le Diocèse de Limoges, Diocèse de Clermont, Diocèse du Puy, Diocèse de Cahors, et le Diocèse de Rodez.
Et enfin la primatie, c'est celle du royaume de France, autrement dit la province religieuse du Royaume de France.
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Lun 29 Oct 2018 - 12:54

Bien, au suivant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Lun 29 Oct 2018 - 12:55





LE GOUVERNEMENT DE L'ÉGLISE

Le livre 2.2 du Droit canon concerne Rome. Il sert de base à cette partie du cours qui le reprend en le simplifiant dans un but pédagogique. Ce cours s'appuie aussi sur les livres 4 (Justice) et 5 (Congrégations)

Organisation générale du gouvernement de l'église

Rome est le siège du gouvernement de l’Eglise Universelle.

Dans l'exercice de son pouvoir suprême, plénier et immédiat sur l'Eglise universelle, le Souverain Pontife s'appuie sur la Curie et sur les Congrégations.

La Curie comprend le Collège des cardinaux et le secrétariat pontifical.

Les cinq Congrégations sont:

- la Congrégation du Saint-Office
- la Congrégation pour la Diffusion de la Foi
- la Congrégation des Affaires du Siècle
- la Congrégation de la Sainte Inquisition
- la Congrégation des Saintes-Armées

Les Consistoires pontificaux (dits aussi conciles géodogmatiques) sont définis par regroupement linguistique et dirigé par un triumvirat constitué de 3 prélats portant le titre de cardinal:
- Le cardinal "Romain", il siège également à la Curie romaine et doit être bilingue francophone.
- Le cardinal "Chamberlain"
- Le cardinal "Primat" (dans les Consistoires il n'y a pas d'évèque Primat)
C’est la Curie Romaine qui accorde ou pas le droit à la création d'un consistoire pontifical.

La Curie peut accorder, ou pas, le droit d'assemblée aux évêques et autres prélats d'un regroupement de diocèses d'une même zone politique (d'une même province religieuse). Ils constituent alors une assemblée épiscopale. Elle est dirigée par un évêque Primat.

Les charges de la Curie
Le Pape

Il est l’autorité supérieure de l’Église et préside la Curie.

Le pape en temps que représentant direct de l’Église Universelle possède tout les pouvoirs cumulés des autres clercs.
Il peut éditer des bulles papales qui sont au-dessus de toutes les autres lois de l’Église.

Le collège des cardinaux

Le camerlingue: il est le représentant direct de la Curie, il peut parler en son nom et n’a de compte à rendre qu’au Saint-Père et au collège des cardinaux romains; il est élu par les cardinaux romains et suffragants parmi les cardinaux romains pour six mois maximum selon les règles définies par la curie elle-même.
Le camerlingue cumule les droits réservés aux cardinaux romains en plus des siens propres.
Le Camerlingue en l'absence du pape et du connétable désigne le chef suprême des Saintes Armés.
Le Camerlingue nomme l'archidiacre de Rome et détermine ses missions.

Le Cardinal connétable : il est désigné par le collège des cardinaux romains et suffragants; il est responsable de la défense de Rome et de la sécurité des clercs et prélats de l'Eglise Aristotélicienne. Il assure le commandement de toutes les forces rattachées à l'Eglise.
Le connétable cumule les droits réservés aux cardinaux romains en plus des siens propres.
Le connétable dirige et supervise l'ensemble de la Congrégation des Saintes Armées.

L'Archidiacre de Rome: il est désigné par le camerlingue.
L’archidiacre de Rome cumule les droits réservés aux cardinaux romains en plus des siens propres
En cas de disparition ou de démission du camerlingue, l'archidiacre veillera avec le collège à lancer dès que possible l'élection pour un nouveau camerlingue.

Les Cardinaux Romains: ils sont désignés par le collège des cardinaux ou directement par le Pape; ils sont membres de la Curie.

Les Cardinaux Suffragants: ils sont désignés par le collège des cardinaux ou directement par le Pape; ils sont membres d’un concile géodogmatique et membres consultants de la Curie .
Ils ne peuvent exercer leur autorité de cardinal que pour la zone géodogmatique dont ils dépendent, ils ont un accès consultatif au collège des cardinaux romain.

Les Cardinaux émérites: ils doivent avoir été cardinal romain ou suffragant de façon correcte et régulière plus de 6 mois; ils sont confirmés par la Curie pour une période de 6 mois; ils sont membres consultants de la Curie.
Ils ne possèdent plus que les droits relatifs à une autre charge éventuelle mais gardent un siège consultatif à la curie et peuvent célébrer tous les sacrements de l’Église aristotélicienne.

Les congrégations

La Congrégation du Saint-Office

Sous la direction d'un Cardinal chancelier, elle est en charge du dogme. Les Théologues lui sont rattachés. Elle assure en particulier la traduction des parties encore méconnues du Livre des vertus. Elle reçoit et corrige éventuellement puis soumet à validation tout nouveau texte doctrinal et en particulier les hagiographies (vies des saints).


La Congrégation pour la Diffusion de la Foi

Sous la direction d'un Cardinal chancelier, elle est en charge de la diffusion de la foi aristotélicienne. Lui sont rattachés:
* la Préfecture à l'enseignement aristotélicien qui organise le séminaire de Rome, organise et contrôle l'ensemble des séminaires primaires, encadre l'enseignement pastoral, propose aux Assemblées Episcopales qui en font la demande des clercs formés à la charge d’épiscopat.
* les Missionnaires qui sillonnent le monde pour soutenir la foi des croyants partout où le manque de clercs se fait trop sentir.
* les Pélerinages
* Les Exorcistes qui, réunis au sein de la Confrérie des exorcistes, s'occupent des affaires de possession.

Elle est chargée du lien entre la Curie et les Ordres religieux.
Elle assure le suivi et validation des dossiers de chapelle pour les paroisses non communautaires (hors OMR) et tient le registre des chapelles.


La Congrégation des Affaires du Siècle

Sous la direction du Cardinal Préfet, elle assure la gestion de la politique et de la diplomatie de l'église. Elle nomme et réunit les nonces et les ambassadeurs apostoliques. Chaque duché ou comté se voit affecter un nonce (ou un ambassadeur).


La Congrégation de la Sainte Inquisition

Sous la direction des Cardinaux Inquisiteurs, elle organise la justice de l'église.

La justice ordinaire est composée:
* à Rome de la Haute cour de justice ecclésiastique
* à Rome de du Tribunal pontifical (la Rote)
* dans les diocèses ou les archidiocèses des Officialités

La justice d'exception est le fait du Tribunal de l'inquisition.


La Congrégation des Saintes-Armées
Sous la direction du Cardinal Connétable, elle coordonne les Saintes Armées. Celles ci sont constituées des Ordres militaires religieux (OMR) et de la Garde.

La Garde est présente :
* à Rome : c'est la Garde Pontificale Romaine
* dans les archidiocèse : ce sont les gardes épiscopales, sous la responsabilité du Vidame.


Les grandes divisions administratives

Province religieuse (aussi appelée primatie) : c'est l'ensemble des diocèses d’une zone géodogmatique placées sous l'autorité d'un Primat. En général les provinces religieuses suivent des frontières administratives.

Actuellement, les primaties reconnues par l'Eglise Aristotéliciennes sont les suivantes :

- Primatie d'Aragón
- Primatie de Castilla y León
- Primatie de France
- Primatie du Saint Empire Romain Germanique
- Primatie des Alpes Occidentales
- Primatie England
- Primatie eus Breizh
- Primatie Portugal
- Primatie Scotland


L'église dans une province religieuse est dirigée par une assemblée épiscopale.
Chaque assemblée dispose de ses propres statuts. Ceux de la province de France sont rangés à Rome.

C'est l'assemblée épiscopale qui nomme les évêques et archevêques de sa province.

l'Evêque Primat est à la tête de l'assemblée épiscopale (sauf le cas particulier de la présence d'un Consistoire car alors c'est un cardinal primat, membre du consistoire qui remplace l'évêque primat)

Il doit être avoir été évêque de façon correcte et régulière plus de 3 mois; il est désigné par son assemblé selon les règles établies par cette assemblée; il est intronisé par le camerlingue ou l’archidiacre de Rome.

L‘évêque Primat est au nom de son assemblée le supérieur hiérarchique directe de tout les évêques dépendant de sa primatie.
Dans l’hypothèse où le primat prend ses décisions seul, le concile épiscopal a la faculté de le dénoncer a posteriori, et de substituer à la décrétale du primat la sienne propre, sur demande d’un de ses membres.

Le primat garde ses responsabilités au niveau de sa province (s'il est archevêque) ou de son diocèse.




1 ) Quelle est la plus haute instance de notre église, sous la Présidence du Pape ?
2 ) La Curie nomme-t-elle les évêques ? si non, qui le fait ?
3 ) Qu'est ce qu'une Province Religieuse ?

Localement (dans votre diocèse ou archidiocèse)
4) Quelle instance rend la justice (de l'église) ordinaire ?
5 ) Qui est le représentant de la diplomatie ?
6 ) Qui dirige la garde épiscopale ?


Conseil de lectures:

[*]Droit Canon Les institutions romaines

[*]Droit Canon 4 - La justice de l'église.

[*]Droit Canon: L'église séculière

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Lun 29 Oct 2018 - 20:15

1 ) Quelle est la plus haute instance de notre église, sous la Présidence du Pape ?
Il s'agit de la Curie qui comprend le Collège des cardinaux et le secrétariat pontifical.

2 ) La Curie nomme-t-elle les évêques ? si non, qui le fait ?
Non, Ce n’est pas la Curie qui nomme les évêques mais l'Assemblée épiscopale de la Primatie, qui siège à la tête de chaque Province religieuse.

3 ) Qu'est ce qu'une Province Religieuse ?
Une Province religieuse, par définition, c'est l'ensemble des diocèses d’une zone géodogmatique placées sous l'autorité d'un Primat. En général les provinces religieuses suivent des frontières administratives.

Localement (dans votre diocèse ou archidiocèse)
4) Quelle instance rend la justice (de l'église) ordinaire ?

La justice de l’Église ordinaire est rendu par l'Officialité de Bourges, nous n'avons aucun procures au Puy.

5 ) Qui est le représentant de la diplomatie ?
La diplomatie est représenté par la Nonciature Apostolique… il y a un nonce ou ambassadeur par duché ou comté.
Nous n'avons aucun Nonces ou Ambassadeur dans le Diocèse du Puy.

6 ) Qui dirige la garde épiscopale ?
La Garde Épiscopale se trouve à Bourges, ce sont les Vidames diocésains qui dirige celle ci.
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Lun 29 Oct 2018 - 20:17

Parfait. Il est vrai que nos diocèses sont vides.....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Lun 29 Oct 2018 - 20:19





CLERGÉ RÉGULIER


Il faut distinguer deux Eglises à travers les fondation de Christos et des premiers Aristotéliciens : L'Eglise séculière, composées de clercs et qui vit avec son siècle c'est à dire en relation avec les laïcs (Que nous aborderons dans le cours suivant) et l'Eglise régulière composées de moines (qui peuvent aussi être clercs) vivant en communautés et régis par des règles.

Le clergé régulier rassemble donc les clercs qui vivent selon une règle monastique. On les appelle plus simplement des moines.


Citation :


Livre 3 : L'Eglise régulière a écrit:
Le Statut des moines


§1: Un moine est un homme engagé dans un monastère (codé).
Il peut donc être niveau 1, 2 ou 3. Il n'est plus considéré comme laïc.

§2 Pour être moine il faut être accepté par un abbé dans un monastère (codé) et vivre sous l'autorité d'une rêgle validée par l'abbé, Rome ou un diocèse, qui dirigera son comportement dans la vie de tous les jours.

§3: Une fois rentré dans le monastère le statut de moine s'applique, l'abbé vérifiera que les moines respectent bien les devoirs imposés par l'Eglise, mais aussi par la règle du monastère.

§4 Contrairement au clerc qui choisissent cette voie pour la vie, le choix d'être moine n'est pas définitif.

§5 En cas de non respect des devoirs du moine, ou de la règle du monastère, l'abbé peut sortir un moine du monastère et donc lui retirer le statut de moine.

§6 Le moine doit respecter ces règles pour appartenir à l'Eglise Aristotélicienne RP :

- Le moine ne peut être membre d'une organisation hérétique.
-Le moine reconnait et applique le dogme Aristotélicien.
-Le moine reconnait et respecte le droit canon Aristotélicien.
-Le mariage d'un moine est impossible, celui ci ou celle ci reserve son amour exclusif à Dieu.
-Le moine peut, à la différence du clerc, porter les armes, la règle d'un monastère peut donc inclure des faits militaires.
-Le respect de la hiérarchie doit être assumé par tous les moines. Le supérieur d'un moine est l'abbé.
-Comme pour les règles élémentaires des RRs. Aucuns clônes avérés dans les magistères ne sera accepté parmis les moines.
-Le monastère est totalement indépendant des seigneurs laïcs, aucune interférence ne peut avoir lieu. Is ne sont liés que par un éventuel concordat ou des contrats de commerce.
-Les trois lieux officiels où les moines peuvent s'organiser et effectuer des cérémonies sont :
1) Rome
2) Le forum officiel
3) Le forum du monstère
-Le moine qui est clerc (car le moine peut être niveau 3 voie de l'Eglise donc clerc) a les mêmes devoirs que les clercs (en plus de ceux ci)




Les ordres regroupent en communauté des aristotéliciens de tous horizons, on y retrouve des laïcs, des clercs ou des moines qui propagent leurs valeurs et les valeurs de l'Eglise à travers les royaumes.



Citation :


Le Statut des moines

§1: Le but des ordres est RP, il doit absolument promouvoir et défendre la foi et l'Eglise Aristotélicienne.

§2 : Les ordres RP rattaché à Rome doivent absolument se ranger à ces conditions :

-Tous les membres doivent être aristotéliciens, ils ont donc les mêmes devoir, droits et comportements à arborer.
-Le responsable de l'ordre doit être un pieux aristotélicien.
-Le fondement même de la règle doit être basée sur la religion aristotélicienne et doit être en accord avec le dogme et le droit canon.
-L'ordre doit distinguer clairement les groupes entres les laïcs, les moines et les clercs. Des statuts à part se doivent d'êtres créés au sein de l'ordre.
-L'ordre ne doit pas être une organisation criminelle, reconnue comme telle par la justice laïque.
-L'intégration d'un membre (laïc, moine ou clerc) dans deux ordres religieux différents est impossible.
Par contre, un membre d'un ordre religieux peut être membre d'un ordre militaire (Tout en sachant que le clerc ne peut user des armes)

§3 : Des relations entre les ordres [RP] et l'Eglise séculière :

Toutes les structures des ordres rattachés au Vatican, à savoir, chaque commanderie, chaque monastère, chaque abbaye, chaque couvent sont sous l'autorité de l'archévêque métropolitain de l'archidiocèse, relais de la curie et du Pape.
Les pouvoirs de l'archévêque se limitent à :
-Accepter ou non l'installation d'un ordre et la fondation d'une structure dans leur domaine juridique.
-Exercer un contrôle sur les ordres installés dans sa province. En cas de non respect des ordres de la curie, du droit canon ou du dogme, celui ci peut appeler l'inquisition.
Les actions militaires des ordres militaires demandés par le Pape et la curie ne dépendent que de ceux ci et non de l'évêque. Même si celui ci par coopération et par confiance peut servir de relais.[/td][/tr][/table]

§4: Des règles spéciales s'appliquent aux ordres militaires :

Lors d'une mission désignée par le Pape (par la curie, donc après un vote à l'unanimité), ils sont soumis à l'autorité du Pape et de la curie, et doivent s'y tenir.

Dans ce cas, l'ordre doit affirmer et montrer la primauté de sa loyauté au Pape, et non à son souverain.
Un seul serment est autorisé, celui envers le Pape.

2) En dehors des missions pontificales et épiscopales, ils restent totalement indépendants.

3) Etant un Ordre militaire et religieux, ils se doivent de distinguer très clairement le temporel du spirituel.
Les clercs de l'aile religieuse ne pourront pas participer au domaine de la guerre, ils devront rester uniquement dans leurs obligations spirituelles.
Seuls les laïcs et les moines pourront porter les armes.


1 ) Qui dirige le monastère ?
2 ) L'engagement du moine est il définitif ?
3 ) Quelle est la différence principale entre un Ordre et un Ordre Militaro-Religieux ?
4 ) A qui les ordres militaro religieux prêtent ils allégeance ?

Bibliographie: L'église régulière





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Mar 30 Oct 2018 - 13:14

1 ) Qui dirige le monastère ?
Si l'on parle d'un monastère In Gratibus, c'est le Père Abbé qui dirige le monastère (élu par les moines, intronisé par l'archevêque dont dépend le diocèse de l'abbaye)
s'il s'agit d'un monastère Res Parendo, c'est le recteur de l'abbaye qui dirige, secondé par le Grand Prieur. Les modalités de nominations différentes selon les monastères
Toutes ces personnes se doivent d'être clercs (N3 de LVE)

2 ) L'engagement du moine est il définitif ?
Non, contrairement à un clerc, les moines peuvent ne s'engager que pour un temps défini, les moines peuvent être laïcs, ils ne sont pas nécessairement ordonnés, c'est pour cela que leur engagement, contrairement aux clercs, n'est pas définitif.

3 ) Quelle est la différence principale entre un Ordre et un Ordre Militaro-Religieux ?
Les Ordres religieux n'ont pas vocations à accueillir des militaires de l’Église. Ils dépendent de la Congrégation pour la diffusion de la Foi.
Les Ordres Militaro Religieux, eux, ont pour vocation d'accueillir des militaires de l’Église. Ils dépendent de la Congrégation des Saintes Armées

4 ) A qui les ordres militaro religieux prêtent ils allégeance ?
Les OMR prêtent allégeance au Pape et à la Curie mais reste sous l'autorité de l'archevêque métropolitain du diocèse dont ils dépendent.
Les ordres donnés par le Pape et la Curie ne dépendent néanmoins que de ceux ci et non pas de l’Évêque.
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Mar 30 Oct 2018 - 13:59

Alors, pour la 1ère, en ce qui concerne le niveau, une petite mise à jour s'impose maintenant il faut être niv 6. et ceci pour le monastère IG. Pour celui RP, il faut être prêtre, donc ordonné. Un oblat ne peut pas donc être Recteur.

Pour le reste c'est correct. Fin de la partie Droit Canon. Passons aux liturgies.

Les cours qui suivent ne sont que des fils conducteurs pour respecter une certaine chronologie. A vous d'illustrer ces cérémonies.
Dernier détail, crucifix et autre Ostie m'hérissent le poil.

_________________


Dernière édition par BOISBRIAND le Mar 30 Oct 2018 - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Mar 30 Oct 2018 - 14:00




LA MESSE

I) La forme :

Ecrire des messes trop longues ne sert à rien. C’est joli, ça fait plaisir à soi même, mais personne ne les lit! Il faut faire des messes courtes et accessibles. Ce n'est pas une raison pour ne pas citer le livre des vertus pour autant ! Un extrait court, bien commenté et faisant écho à la situation du moment est le bienvenu.


II) Déroulement de la messe :

1°) Accueil des fidèles.
Mot d'accueil du Prêtre.

2°) Prière de demande du pardon :


Exemple a écrit:


Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


3°) Invitation à la confession au confessionnal


Phrase du type :

Mes chers paroissiens, je vous invite également à vous rendre au confessionnal de temps à autre, car la confession étant plus personnelle, la pénitence n'en est que plus efficace.

4°) Profession de la Foy en récitant le credo.



5°) Lecture du livre des vertus


Il s'agit ici de lire un passage du livre des Vertus. Le passage choisi doit être en rapport avec le sermon. Il est donc nécessaire d'avoir lu au moins une fois le livre des Vertus afin de pouvoir retrouver un passage qui pourrait accompagner le Sermon.

6°) Sermon

Le sermon ou homélie est un discours prononcé par le prêtre lors de la messe. Il a lieu juste après la lecture du livre des Vertus. L'homélie a pour objectif d'expliquer et de commenter le texte lu, mais également d'établir d'éventuels rapprochements avec l'actualité du village ou duché.

7°) Communion
Amies, Amis, communions ensemble


8°) l’Envoi :
Information diverses sur la vie de la paroisse ou courte intention de prière.


Il s’agit ici d’un exemple. Le prêtre peut, bien entendu, utiliser d’autres formulations et d’autres illustrations.


III) Travail à faire :

Vous ferez une messe en suivant le déroulement ci dessus tout en veillant à ce qu’elle ne soit pas trop longue et qu’elle donne envie d’être écoutée.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Mer 31 Oct 2018 - 12:38

Arrivé tôt dans la matinée, Constantin1er ouvrit tout en grand les portes de l'église de Mende et commença à préparer le lieu Saint pour l'office dominical, il envoya un jeune clerc pour faire sonner les cloches,  est ainsi annoncer la nouvelle aux fidèles.



Puis laissant largement le temps aux paroissiens de s'installer, il se plaça devant l’autel, et commença la cérémonie :

Mes frères, mes sœurs,

Soyez tous les bienvenue dans l'église de Mende.

Mon rôle en ce lieu est de vous guider sur la voie du paradis.
Pour se faire, je peut prier pour vous, je peux allumer des cierges pour vous…mais je ne peux me confesser pour vous.




Citation :
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Acclamez le Seigneur, terre entière, servez le Seigneur dans l’allégresse, venez à lui avec des chants de joie !
Reconnaissez que le Seigneur est Dieu, il nous a faits et nous sommes à lui, nous son peuple.
Venez dans sa demeure chanter ses louanges : rendez-lui grâce et bénissez son nom !
Oui, le Seigneur est bon, éternelle est sa louange et sa fidélité demeure d’âge en âge.


Lorsque le silence revint, il se plaça derrière l'autel puis dit :

Nous allons écouter maintenant le Livre des Vertus, et aux questions que posa Ysupso au Très Haut dans son célèbre rêve..

Citation :
Je Lui demandai encore: “Le baptême est le sacrement qui consacre l’entrée d’un humain dans la communauté des croyants. Sans ça, il n’y a pas d’accès au Paradis possible. Mais que deviennent les pauvres enfants dont la vie s’achève avant qu’ils aient la chance d’être baptisés?” Il me répondit: “Je vous ai fait élus à votre naissance, car vous tendez naturellement vers Moi. Ce sont vos péchés qui vous détournent de Ma divine perfection.”

“Le baptême permet à la vertu de racheter le péché, permet à l’amour de vaincre l’acédie. Un vertueux qui n’est pas baptisé ne se verra pas effacer ses fautes, car Je n’ai pas béni son entrée dans la communauté de Mes fidèles. Mais ne crois pas que le fait d’être baptisé t’autorise à pécher sans vergogne. Ce sacrement n’est que le moyen de vivre dans la vertu. Mais tous ceux qui n’ont pas été baptisés, qu’ils soient enfants ou adultes, si ils n’ont absolument jamais péché, pourront de même accéder au Paradis.”

Ainsi, le baptême permet d'entrer dans la Communauté des Croyants... il nous encourage à la Vertu, en nous permettant de formaliser devant tous notre Foi et notre engagement à suivre les commandements de Dieu et de ses prophètes. Tout le long de notre vie, la Communauté des Croyants nous fournit, par exemple dans les Hagiographies des Saints, des modèles de comportements vertueux, et nous met en garde quand nous risquons de basculer dans le pêché.

Grâce au baptême, l’Église tend donc la main aux hommes pour les guider sur le chemin de la vertu.

Mais un homme très vertueux peut accédez au Paradis même s'il n'est pas baptisé, de même qu'un baptisé qui tombe dans le pêché n'échappera pas à l'enfer. Car nous sommes bien les seuls responsables de notre destin.

Le baptisé a tout de même un gros avantage sur le non-baptisé: par le baptême, il est purifié ! Ses pêchés antérieurs sont effacés, et il entre pur dans la Communauté Aristotélicienne, de même qu'il est né élu quand il est sorti du ventre de sa mère.

Si vous souhaiter vous faire baptiser, je vous invite à vous faire connaître en ce lieu un parchemin et afficher à l'entrée de l'église vous pourrais y inscrire vos nom, ou vous pouvez me contacter en personne, vous pourrais ainsi rentrer dans la grande Communauté Aristotélicienne.


Constantin1er repris la parole.

Nous allons désormais entonner le credo:



Le moment est venue d'offrir le sacrifice de toute ton Église.
Pour la gloire du très haut et le salut du monde.


Constantin1er prit le pain et le divisa puis il invita les fidèles à la communion.

Que ceux qui le souhaitent s’avancent et viennent communier. Partageons avec tous les fidèles de l’Église Aristotélicienne. Retrouvons le sens de l’amitié et laissons nous guider par elle.

Venez communier pour la paix, mes amis.




Il descendit alors de l'autel pour se mêler aux croyants.
Certains s'approchaient déjà pour lui parler, il leurs dit.




Allez en paix mes enfants, que le Très-Haut et son fidèle serviteur Aristote vous bénisse tous !

Je vous souhaite un bon dimanche à tous.
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Mer 31 Oct 2018 - 18:03

Citation :
Ainsi, le baptême permet d'entrer dans la Communauté des Croyants...

J'espère qu'ils étaient croyants avant d'être baptisés pour pouvoir ensuite faire parti des fidèles. Au suivant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Mer 31 Oct 2018 - 18:04





Le Baptême

A) Informations

Le baptême est la cérémonie d'entrée dans la communauté aristotélicienne. C'est donc un sacrement très souvent pratiqué. Il est important de souligner l'aspect d'entrée dans la communauté aristotélicienne comme une seconde naissance.
Des baptêmes collectifs peuvent être organisés en cas de beaucoup de demandes. La cérémonie ne change pas pour autant.
Le parrainage est hautement souhaité mais non une obligation, à part pour les reconversions. Toutefois la personne faisant office de parrain ou de marraine doit être baptisée et non sujet à interdictions.

Avant de procéder au baptême, le clerc devra obligatoirement réaliser une préparation au baptême appelée "Pastorale". Il existe une Pastorale Officielle, validée par la Préfecture à l'Enseignement Aristotélicien et la Congrégation du Saint Office, qui devra être privilègiée, cependant, le clerc officiant pourra réaliser sa propre pastorale à la condition de la présenter à la préfecture pour validation.
A l'issue de cette pastorale, le clerc devra s'assurer que le futur baptisé comprend bien les engagements qu'il prend en entrant, par le baptême, dans la grande famille des croyants aristotéliciens. Pour cela, il devra obligatoirement lui faire passer "L'Examen de Préparation au Baptême" que vous trouverez en annexe ci dessous.
Ce n'est qu'une fois que ces formalités, imposées par le droit canon, auront été satisfaites que le baptême pourra être célébré.
En cas de non respect de ces obligations, le baptême sera considéré comme nul et non avenu.

Lien vers l'intégralité du texte du droit canon relatif au baptême


B) Cérémonie type

1) Accueil des fidèles

2) Confession

3) Récitation du Credo par le parrain ou la marraine

4) Lecture d'un passage du Livre des Vertus en lien avec le baptême par le parrain ou la marraine

5) - Brève description de la religion aristotélicienne (Agrégation à la communauté des croyants, Illumination de l'Ame par la Foi, Début du chemin de purification, Libération de la vision purement matérielle du monde : accession au monde des Idées, Promesse du paradis.
- Arrivée devant le baptistère
- Serment d'allégeance à l'Eglise par le baptisé
- Aspersion d'eau accompagné des paroles : "Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité"
- Le baptisé reçoit un cierge et le célébrant le renvoie par une exhortation à porter par ses exemples la lumière aux autres et lui dit ce qu'il a gagné par le baptême et ce qu'il risque de perdre en trahissant son engagement solennel par une conduite déshonnête.
- Le baptisé reçoit aussi une médaille aristotélicienne de couleur bleu cyan, couleur des fidèles Aristotéliciens baptisés, ils pourront l’utiliser sur leurs signatures afin d’afficher leur engagement aristotélicien.


6) Fin de la cérémonie, tous viennent féliciter le(s) nouveau(x) baptisé(s).


C) Exercice

Vous réaliserez un baptême avec un personnage type qui n'a pas été baptisé par le passé et qui a un parrain et une marraine




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constantin1er
Novice infernal
Novice infernal
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Spiritualité Grégorienne : 46
Date d'inscription : 19/10/2018

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Ven 2 Nov 2018 - 13:19

Baptême de Louys, Parrain JulienV, Marraine Marielle


Constantin1er sorti du presbytère il avait revêtue c'est habits liturgiques pour cette cérémonie, il remonta l'allée centrale pour accueillir les ami(es) et familles du futur baptiser.

Bonjour mon fils, vous avez fait vœu de joindre la grande famille aristotélicienne. Je vous invite donc à entrer dans l'église avec vos proches pour y recevoir le sacrement.

Il remonta l'allée centrale accompagner de messire Louys, et il s'arrêta devant l'autel, il attendit quelques secondes que tout le monde et pris sa place, et que le silence retentisse pour prendre la parole.

Mes chers amis, nous voici réuni en ce jour pour assister au baptême du sieur Louys.

Par cette office, il pourra affirmer sa foi en la religion aristotélicienne et devenir un fidèle. Son âme prendra ainsi la bonne route pour rejoindre le paradis, si du moins, il reste vertueux tout au long de sa vie terrestre. C'est aussi une étape visant à délivrer l'âme d'une vision purement matérielle du monde pour se rapprocher de Dieu et avoir une vision plus spirituelle.

Maintenant, confessons ensemble nos péchés, sans oublier bien sûr que vous pouvez aussi le faire au confessionnal, et vous racheter de vos péchés en faisant pénitence!




Constantin1er baissa la tête et attendis quelques minutes avant de reprendre, d'une voix forte il dit.


J'invite le parrain et la marraine de messire Louys à venir auprès de moi pour réciter le credo.

Citation :
La marraine s'approcha très timidement et regarda Constantin, elle se tourna vers l'assemblée et récita le credo.

Citation :
Messire JulienV s'approcha à son tour, il était venue soutenir son protégé et l’accompagner dans sa démarche de devenir un fidèle aristotélicien, il récita le credo dès que la marraine lu finie.

Maintenant, tous ensemble, entonnons le Credo!


Bien, avant de passer au baptême proprement dit, je vais maintenant vous réciter un passage de la vie de Christos.

Citation :
   Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jeshua, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

   " Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pécheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis-moi comment me faire pardonner ! "

   Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
   " Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir est sincère, Dieu te pardonnera. "

   Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
   " Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

   Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
   " Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

   Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

   " Seigneur, daigne laver cet homme de ses péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

   Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit: " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence. "

   Ce fut une journée intense que je n’ai jamais oubliée tant elle est gravée dans ma mémoire. Notre émotion était à son comble quand nous nous aperçûmes en plus que les soldats avaient déserté la place.
 

Maintenant que tu as entendu la parole de Christos, Louys viens près de moi, ensemble allons prêt du baptistère.



Citation :

   Louys s'approcha du baptistère comme l'avait demander Constantin1er et attendis la suite.

Souvenons nous de la réponse que Dieu fit à Ysupso :

Citation :

   “Le baptême permet à la vertu de racheter le péché, permet à l’amour de vaincre l’acédie. Un vertueux qui n’est pas baptisé ne se verra pas effacer ses fautes, car Je n’ai pas béni son entrée dans la communauté de Mes fidèles. Mais ne crois pas que le fait d’être baptisé t’autorise à pécher sans vergogne. Ce sacrement n’est que le moyen de vivre dans la vertu. Mais tous ceux qui n’ont pas été baptisés, qu’ils soient enfants ou adultes, si ils n’ont absolument jamais péché, pourront de même accéder au Paradis.”

Vient Louys, tu as entendu les paroles du Très Haut, désires-tu recevoir le sacrement du baptême et entrer ainsi dans la communauté aristotélicienne ? si oui je t'invite a réciter le Serment d'allégeance à l'Eglise.

Citation :

   Louys répondu d'une voix forte :  Oui je le veux


Et vous, Dame Marielle et vous Messire JulienV, acceptez-vous de l’aider, de la soutenir et de l’orienter sur le chemin de la vertu, aujourd’hui et toujours ?

Citation :

dame Mareille : Oui je le souhaite

Citation :

   Le parrain prit la parole à son tour. Oui je souhaite l’aider, le soutenir et l’orienter sur le chemin de la vertu.

Constantin1er fit signe à Louys de se pencher au dessus du baptistère, il l’aspergea d’eau bénite et prononça les paroles du sacrement :


Dame Marielle prenez ce cierge et allumez le au grand cierge de notre église et remettez le à Louys, en signe de la lumière qui éclaire notre foi.



Puisse cette lumière vous éclairer sur les chemins d'Aristote tout au long de votre vie.

Puis il lui remis la médaille qu’il pouvait désormais porter et qui symbolisait son nouveau statut de fidèle.



Constantin1er accompagné de tous les participants remonta la nef, chacun pris place.

Il se plaça derrière l’autel et se saisit de la coupe qu’il porta à ses lèvres. Puis tout souriant il partagea le pain de l’amitié avec les fidèles qui assistaient à cette belle cérémonie.



Je vous bénis au nom du Très-Haut, d’Aristote et de Christos. Amen.

Allez dans l’Amitié Aristotélicienne !!!


L'assemblée se leva alors, et commença par venir entourer le jeune baptiser, et à le féliciter.
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Masculin Nombre de messages : 725
Spiritualité Grégorienne : 1593
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   Ven 2 Nov 2018 - 16:55

Au suivant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
LICENCE PRIMAIRE DE CONSTANTIN
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'enseignement de la traite des noirs en primaire
» L'ARC DE CONSTANTIN
» Réunion des entreprises du Secteur Primaire
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Les Paroles de Jean Dominique:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: Cellule de Constantin-
Sauter vers: