Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de l'ordre grégorien - La fondation de l'ordre

Aller en bas 
AuteurMessage
Frère Vallere
Prevost
Prevost
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Spiritualité Grégorienne : 426
Date d'inscription : 14/05/2017

MessageSujet: Histoire de l'ordre grégorien - La fondation de l'ordre   Sam 24 Mar 2018 - 12:37

Citation :
Fondation de l'ordre grégorien



L'ordre est fondé en janvier 1454 par ses Emminences Moile de Suzémont et Izaac de Béarn dit Nolivos. Cette création est issue d'une longue réflexion et d'une grande période de discussions entre les deux cardinaux et son Emminence Frère Nico responsable de l'ordre franciscain. En effet, il faut savoir qu'à l'époque de la discussion (décembre 1453), Nolivos était frère franciscain mais ne trouvait pas sa place dans un ordre qui ne répondait à ses attentes. Frère Nico accepta de le laisser partir. Les deux fondateurs de l'ordre sont alors rejoints par deux autres cardinaux de l'époque : Vilca et Lescure. Tous quatre ils choisirent des personnages marquants de l'Eglise pour leur servir de référents. Ainsi furent choisis Grégoire de Naziance et Basile de Césarée pour leur amitié, Jean Chrysostome pour son érudition et Antoine de Padoue en souvenir de l'appartenance franciscaine de Nolivos. Les valeurs de l'ordre en ont découlé : Amitié, Savoir, Charité, Partage.  

Les quatre cardinaux ont ensuite commencé à bâtir autour de ces valeurs. En hommage à Antoine de Padoue, Frère Nico accepte de céder le monastère franciscain de Brive aux grégoriens qui s'installent ainsi en Limousin. La bibliothèque et le prieuré de Morancourt (toujours propriété de l'ordre) était son fond d'écrits, très riche à l'époque, aujourd'hui obsolète. Il était géré par Moile. Un projet de séminaire et d'université de théologie était porté conjointement par Lescure, théologien de l'ordre et Nolivos. Les travaux ne finiront jamais. Le travail conséquent que leur demander leur fonction à Rome freinait la progression de l'ordre. La mort de Lescure puis celle de Moile diminuèrent son impact.  Vilca le délaissa pour travailler avec les hospitaliers. La mort de ce dernier laissa Nolivos seul à la tête de l'ordre.

A l'automne 1454, le monastère de Brive fut transféré à Argentat sur les terres de Nolivos, comte du dit fief. Il entreprit de le développer mais il connut un simple succès d'estime. Méprisé en curie où il était devenu largement minoritaire après les crises de France, il se consacra à l'ordre jusqu'à sa mort en décembre 1454. C'est avant celle-ci que l'ordre connut son premier concile afin de se relancer. Le Père Elmoron lui succède à la tête de l'ordre en janvier 1455 et de nouveaux projets sont impulsés. Un séminaire interne apparaît et les premiers brevets grégoriens sont remis au printemps 1455.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de l'ordre grégorien - La fondation de l'ordre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: L'abbaye :: La Petite Bibliothèque-
Sauter vers: