Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gisant de Son Eminence Uterpendagron.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7348
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Mar 16 Mai 2017 - 17:54

En cette funeste journée du 15 mai, trois coups de tonnerre retentirent sur l'Eglise Aristotélicienne, le bruit se répercutait bien au-delà des frontières de la Primatie de France. La foudre venait de tomber...Trois hommes trouvèrent la mort lors d'un voyage qui se voulait pourtant paisible...Mais qui étaient-Ils pour que les cieux s’obscurcissent d'un coup ? Pourquoi l'orage sévissait-il ? Cela n'augurait rien de bon...


Deux grands hommes d'Eglise ont trouvé la mort sur un chemin des plus rocailleux des Appenins. A l'entrée d'un défilé des hommes en noir les attendaient tapis dans l'ombre. Un arc se banda et la première des flèches atteint l'épaule de notre ami Aymé qui sous la douleur tomba de cheval et sombra dans le noir.
La deuxième flèche réservée à SE Arnault d'Azayes se planta dans la poitrine de son serviteur Turc qui s’affala dans une mare de sang. L'homme en robe rouge cardinalice voulut parlementer se croyant encerclé par des bandits. Il eut juste le temps de réaliser quels étaient ces hommes qui n'en voulaient pas à leurs biens mais à leurs vies, il eut un sursaut quand alors la troisième flèche siffla et le cardinal tomba à son tour.
Personne n'aurait rien pu faire pour leur salut, ils furent d'avance condamnés..par les hommes portant la croix noire..


En la funeste journée du quinzième jour de mai, l'Eglise Aristotélicienne Romaine perdait les deux seuls piliers qui pouvaient encore l'empêcher de sombrer. Que les renégats soient punis à hauteur de leurs crimes.

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.


Dernière édition par Hernanie le Dim 4 Juin 2017 - 20:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7348
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Mar 16 Mai 2017 - 18:09


Ici, loin de Rome la tumultueuse et près de ses frères grégoriens disparus trop tôt, reposera en Paix selon ses dernières volonté, son Éminence Aymé von Frayner-Embussy dict 'UterPendragon'. Duc de Ferrare.


Tout était prêt pour accueillir dans la dignité la dépouille de leur frère. Avant de ne quitter la crypte Hernanie déposa trois roses, et alluma trois cierges pour ne pas oublier qu'ils furent trois à avoir rendez-vous avec la mort en ce 15 mai 1465.
Elle s'agenouilla face au tombeau encore vide et implora le Très-Haut pour que dans son infinie miséricorde Il les accueille en son sein de lumière pour l'éternité, auprès des leurs puis elle sortit les yeux remplis de larmes en secouant la tête.


Mon Dieu quelle hécatombe.

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
p27kw
Doyen Grégorien
Doyen Grégorien
avatar

Masculin Nombre de messages : 715
Age : 27
Paroisse (Diocèse) IG : Blois-Orléanais
Spiritualité Grégorienne : 4239
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Sam 20 Mai 2017 - 20:16

[Dimanche 21 mai 1465]
Lyonis était venu se recueillir dans la crypte et il entendit quelque chose, il tendit l'oreille et les cloches de la basilique saint basile retentissait pour les funérailles de nos deux frères disparus et du compagnon turc, il ferma les yeux et écouta doucement les cloches


(Cliquez sur l'image)


))))))))))))))))))))bong,bong(((((((((((((((((((((((
))))))))))))))))))))bong,bong((((((((((((((((((

Revenir en haut Aller en bas
Maximusdefrance
Petit Frère
Petit Frère
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Spiritualité Grégorienne : 1228
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Sam 20 Mai 2017 - 21:30

Le frère Maximusdefrance était lui à sont tours présent, lorsque les cloches de la basilique ce mirent à sonner. Il pleura en silence les deux frères disparus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Frère Valère Camille
Prevost
Prevost
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Spiritualité Grégorienne : 188
Date d'inscription : 14/05/2017

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Dim 21 Mai 2017 - 10:07

Au son lugubre du glas qui emplissait le monastère jusqu'au cœur de la crypte les choristes en grande tenue de deuil prirent place face au tombeau ouvert.
Le chant des grégoriens s’élèvera à l'arrivée du fiacre conduisant depuis Rome jusque sa dernière demeure leur bien aimé frère Aymé.



Au cœur de la crypte, les voix des plus pures se firent entendre malgré leur immense chagrin.

(Cliquez sur Au cœur de la crypte)
Revenir en haut Aller en bas
Viccienzo
Maistre des Novices
Maistre des Novices
avatar

Masculin Nombre de messages : 335
Spiritualité Grégorienne : 3106
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Dim 21 Mai 2017 - 12:27




En attendant le funèbre cortège la chorale avait pris place au fond de la crypte, et au son du chant lugubre des cloches le père Viccenzio déposa une gerbe de fleurs mauve et alluma un cierge en souvenir de son Ami Aymé puis il s'approcha du tombeau encore vide et s'agenouilla pour prier Saint Grégoire tout en ayant une pensée pour ceux qui étaient tombés à ses côtés.


"O Saint Grégoire
Éloigne de nous tous ces déboires !
Protège nous du péché,
Conserve nous de la malhonnêteté !
Fais fuir au loin tous ces mensonges,
Et qu’enfin la Vérité triomphe !"
Revenir en haut Aller en bas
Maximusdefrance
Petit Frère
Petit Frère
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Spiritualité Grégorienne : 1228
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Dim 21 Mai 2017 - 17:49




En attend avec les frères de l'ordre dans la crypte, Maximusdefrance déposa à sont tours une gerbe de fleurs et allume un cierge en hommage de sont frère Aymé, et prie Saint Grégoire.

"O Saint Grégoire
Éloigne de nous tous ces déboires !
Protège nous du péché,
Conserve nous de la malhonnêteté !
Fais fuir au loin tous ces mensonges,
Et qu’enfin la Vérité triomphe !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7348
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Sam 3 Juin 2017 - 12:59


Le bedeau selon les instructions de sœur Hernanie -restée à Rome- déposa face au tombeau encore vide une couronne de fleurs rouges et blanches rappelant le rouge de la robe d'Aymé puis avant de ne prier Saint Grégoire il alluma un cierge et eut une pensée pour SE Arnault d'Azayes et de son serviteur Turc morts aux côtés d'Uter.

"O Saint Grégoire
Éloigne de nous tous ces déboires !
Protège nous du péché,
Conserve nous de la malhonnêteté !
Fais fuir au loin tous ces mensonges,
Et qu’enfin la Vérité triomphe !"



Sur la dernière marche il installa un immense bouquet de fleurs mauves et blanches mêlées de quelques lavandes symbole de la Provence si chère au cœur de leur bien aimé défunt, chacun pouvant ainsi déposer une fleur dans le caveau avant sa fermeture. Enfin il quitta la crypte non sans oublier de tirer la lourde tenture de  velours noir brodée du blason de leur frère.

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
Maximusdefrance
Petit Frère
Petit Frère
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Spiritualité Grégorienne : 1228
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Mar 6 Juin 2017 - 19:37


Désireux de porter sa contribution aux derniers préparatifs de la sépulture de leur ami, Maximusdefrance prit l'escalier dérobé de la chapelle Saint Basile pour ainsi rejoindre la crypte verrouillée de l'extérieur. A la requête de sa sœur, face à la dernière demeure de leur frère bien aimé il installait un fauteuil rouge réservé au Recteur grégorien, Son Eminence Childebert de Béarn Vicomte d'Argentat. Puis avant de regagner sa salle d'études il déposa au pied du tombeau le goupillon et le bénitier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Childebert de Bearn
Eminence Fantomatique
Eminence Fantomatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1215
Age : 93
Paroisse (Diocèse) IG : Vicomte d'Argentat
Spiritualité Grégorienne : 6925
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Mer 7 Juin 2017 - 0:05

Childebert descendit à  son tour dans la crypte. Dieu sait combien il détestait s'y rendre, car en bas des marches, dans la fraicheur de ces vieilles pierres, où qu'il tourna son regard, Childebert n'y voyait que des souvenirs. Il y avait là tous les cardinaux de sa famille, ceux qui, comme lui et pour finir son neveu Aurélien, s'étaient passé la cathèdre de Bordeaux quasiment en héritage..... son cousin Eleazard de Bearn dit Elmoron, le premier cardinal de la famille, son autre cousin Isaac de Bearn dit Nolivos, le fondateur du renouveau de l'ordre grégorien, et ses nièces, Motarde, si courageuse, et Mytia, dont il était tuteur, fauchée dans la fleur de l'age ..... cette crypte ressemblait décidément à un cimetière des Bearn. Childebert poussa un soupir, et tourna ses yeux de l'autre coté. Et là, c'était ceux qu'il avait lui-même formé, David, Martin , Henry.......   et voila qu'il venait maintenant y retrouver son vieux complice Aimé. Du trio, il n'y avait guère que Vincent Diftain d'Embussy qui manquait à l'appel finalement. Pauvre Vincent, enterré si loin d'argentat, à Rome ..... Childebert esquissa un pale sourire.... finalement, à Argentat, il y avait plus de cardinaux dans la crypte qu'à Saint Titus à Rome.  
Il regarda le cénotaphe qui attendait le corps de son vieil ami.


mon vieil ami, qui sait si je ne rejoindrait pas rapidement ... je me sens si làs....


O Saint Grégoire
Éloigne de nous tous ces déboires !
Protège nous du péché,
Conserve nous de la malhonnêteté !
Fais fuir au loin tous ces mensonges,
Et qu’enfin la Vérité triomphe !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7348
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Mer 7 Juin 2017 - 1:39

La grégorienne se rendit à son tour dans la crypte, c'est vrai que ce lieu était sinistre..Il y faisait froid et certaines pierres suintaient d'humidité. Les seuls moments ou elle s'y retrouvait c'est quand elle voulait parler avec David...Mais ce soir ce n'était pas le cas...Elle surveillait de loin comme de près les ultimes préparatifs avant l'arrivée de leur frère bien Aymé.
Elle sursauta quand elle aperçut près du pilier central une silhouette, s'en approcha et finit par reconnaitre leur Recteur, elle le laissa méditer un long instant...A quoi songeait-Il ? Elle imaginait que de sombres pensées devaient lui traverser l'esprit...Quand elle entendit des mots qui la firent tressaillir...


Ami...Rejoindre..Las...

Alors elle posa sa main doucement sur son épaule, tentant de lui faire comprendre qu'il n'était pas seul. Puis elle le recouvrit de sa pèlerine de laine pour qu'il n'ait froid et susurra :


Allez, venez remontons. Il sera grand temps d'y revenir..Il n'aimerait pas vous voir comme cela..

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7348
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Mar 13 Juin 2017 - 13:30

Le fiacre quittait Rome, la grégorienne accompagnée de Son Eminence Childebert et de Maximusdefrance partirent en tête pour parvenir à Argentat les premiers. Arrivés au monastère ils descendirent par l'escalier dérobé de leur chapelle et se rendirent à la crypte.
Elle demandait à Maximus d'allumer trois cierges face au tombeau rappelant ainsi le décès d'Arnault d'Azayes et de son serviteur Turc qui donna sa vie en tentant de sauver son maître. Puis elle accompagna leur Recteur jusqu'au fauteuil installé la veille à son intention.

Hernanie et Maximus sortirent du lieu sombre et humide et se dirigèrent à l'entrée de la crypte, attendant le funèbre cortège. La sœur tentait de faire bonne figure, elle avait tant de mal à dissimuler son chagrin. Le décès d'Uter rouvrit une blessure mal cicatrisée. Elle songeait avec tristesse à son Ami David disparu il y a un an et demi et se remémorait le soutien apporté par Aymé durant sa très longue période de deuil.

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
p27kw
Doyen Grégorien
Doyen Grégorien
avatar

Masculin Nombre de messages : 715
Age : 27
Paroisse (Diocèse) IG : Blois-Orléanais
Spiritualité Grégorienne : 4239
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Jeu 15 Juin 2017 - 19:55

Le cortège passait les lourdes portes de fer forgées restées grandes ouvertes, il remontait la longue allée jonchée de graviers. Nous entendions le crissement des cailloux à chaque tour de roues et le martèlement des sabots des chevaux sur le sol.
Le fiacre suivi de quelques amis de leur frère, arriva devant la crypte verrouillée. Il fît face aux tentures de velours noir que le bedeau s'empressa d'écarter puis il ouvrit la porte laissant ainsi les quatre frères grégoriens portant la dépouille d'Aymé se diriger jusque la sépulture.
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7348
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Ven 16 Juin 2017 - 12:57

Nanie regardait le cercueil porté par ses frères, sans réaliser qu'il ne serait plus jamais là, tout comme David et tout comme ceux qui ont fait vivre leur abbaye. Elle se remit à pleurer, aucun son ne semblait vouloir sortir de sa bouche, pourtant pour Aymé il fallait continuer  :

'' Nous allons maintenant confier à la pierre le corps de notre frère dans ce lieu où reposent déjà tant de défunts de notre famille et de notre ordre. Le moment est venu de lui dire "à Dieu".
C'est un moment de tristesse, mais il faut que l'espérance reste forte en nous. car nous espérons revoir Aymé quand Dieu nous réunira, dans la joie de son Royaume.
Recueillons-nous en pensant à tout ce que nous avons vécu avec Aymé, à ce qu'il est pour nous, à ce qu'il est pour Dieu.''


Sa voix s'éteignit en prononçant les derniers mots. Elle s'écarta de la sépulture de leur frère bien aimé et se rapprochait du Vicomte d'Argentat, essayant tant bien que mal de lui apporter tout le soutien dont il avait besoin et lui murmura :

Mon Dieu comme c'est difficile...

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
Maximusdefrance
Petit Frère
Petit Frère
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Spiritualité Grégorienne : 1228
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Ven 16 Juin 2017 - 19:59

Le frère Maximusdefrance ce recueille sans vois avec ces Frères et Soeur Grégorien, dans ce moment de tristesse. Il essaya d'apporter du soutiens au membre de l'ordre, mais il etait bien placé pour savoir que le moment était difficile. Et que patience est de bonne augure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
p27kw
Doyen Grégorien
Doyen Grégorien
avatar

Masculin Nombre de messages : 715
Age : 27
Paroisse (Diocèse) IG : Blois-Orléanais
Spiritualité Grégorienne : 4239
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Ven 16 Juin 2017 - 22:40

Lyonis aidé par ses frères Roland, Valère et Viccienzo s'approchèrent du gisant qui accueillerait Uter. Ils firent descendre lentement le cercueil dans son ultime demeure.
Voyant leurs visages aux traits tirés par le chagrin nous devinions aisément qu'ils retenaient difficilement leurs larmes. Une fois leur triste tâche accomplie ils entourèrent leur Recteur en signe de soutien et attendirent que leur sœur prenne la parole, Lyonis savait qu'elle avait préparé un petit discours à l'intention d'Aymé.
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7348
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Sam 17 Juin 2017 - 0:47

Cette fois-ci c'était fini, la petite étincelle qui semblait reprendre vie au fond de son regard, s'éteint à tout jamais après la disparition de Celui qui l'ordonna icelieu, Lui qui la soutint lorsqu'elle devint évêque de Clermont, Lui qui en vain essaya d'adoucir sa peine lorsque disparut son Ami David. Sans pudeur elle laissait ses larmes couler le long de ses joues, et les regarda tomber sur le sol de la crypte. Elle redressa la tête pour s'adresser à tout ceux qui avait fait le déplacement pour un dernier Au Revoir à leur ami Aymé.

Vos Eminences, Mgrs, mes bien chers frères et sœurs,


C'est avec tristesse que nous sommes réunis en cette crypte. Si nous sommes ensemble aujourd'hui c'est pour célébrer et honorer la mémoire d'Aymé. Cet homme dont la vie exemplaire suscitait l'admiration de tous.

«  Les disciples disaient à Christos : " Maître, ces marginaux ne nous apportent rien, et Aristote nous met en garde contre ceux qui fuient la cité ! "
Christos leur répondait : " Disciples ! Vivez pour les autres au lieu d’attendre des autres qu’ils vivent pour vous. «

Vivre pour les autres ! C'est ainsi qu'il concevait la vie sans jamais rien attendre en retour, nul d'entre nous l'ignore. Quelle belle leçon nous donnait-il.

Nous prenons conscience aujourd'hui de l'énorme perte subie à cause de mains assassines. Le vide que laisse et laissera notre très cher Aymé n'est pas près d'être comblé.
Nul n'est indispensable pourrions nous dire ! Mais pourtant lui l'est assurément, nous ne tarderons pas malheureusement à nous en apercevoir.
" Un seul être vous manque et tout est dépeuplé '' car il était unique. C'est pourquoi par notre attitude, nos dires et nos écrits nous devrons entretenir sa mémoire, et nous y référer souvent. Puisse-t-il nous inspirer de là où il se trouve.

Nous saurons également tirer profit de son exemple pour lutter dans nos vies, mais également en nous demandant ce qu'il aurait fait à notre place. Nous aurons alors peut-être la chance de le sentir à nos côtés, et de nous sentir accompagnés ainsi dans notre quête.
Mes chers amis, ne soyez pas tristes, ne soyons pas tristes il est juste passé de l'autre côté et un jour nous le retrouverons. D'ailleurs il nous attend déjà.

Avant de ne céder la parole à ceux qui le souhaiteraient, je voudrais simplement ajouter ceci : N'oublions jamais l’œuvre d'Aymé, tout comme celle de son Eminence Arnault d'Azayes. Ils vouèrent leur vie à l'Eglise Aristotélicienne Romaine.

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
Eloin
Novice mineur
Novice mineur
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Paroisse (Diocèse) IG : Bordeaux ou Sainte-Illinda-du-Rivet
Spiritualité Grégorienne : 2566
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   Sam 12 Aoû 2017 - 14:35

Près de deux moys après la mise en terre du plus humble de tous les grégoriens que sa longue vie luy avait jusqu'à présent permis de connaître, l'abbesse se rendit à la crypte de la chapelle Saint Basile, guidée par le moine qui l'avait accueillie à son arrivée au monastère d'Argentat.
Elle n'avait point eu la force de suivre le cortège funèbre qui avait quitté Rome à l'issue de la messe de funérailles. Elle avait passé plusieurs semaines presque cloîtrée, que ce soit à l'auberge cistercienne au seing de laquelle elle résidait lors de ses séjours dans la ville éternelle ; ou dans sa cellule de l'abbaye de Sainte-Illinda, au point d'inquiéter sérieusement ceux qui la connaissaient. Le Palais Episcopal de Bordeaux, trop fréquenté à son goût, ne l'avait point vue durant sa longue période de deuil, et son courrier avait pris un gros retard, qu'elle comblait petit à petit depuys qu'elle avait entrevu la fin de ce long tunnel.

A présent qu'elle parvenait à songer à Arnault et Aymé sans fondre en larmes, elle avait entrepris le voyage jusqu'à Argentat, faisant une étape depuys son retour de Rome pour rejoindre Paris, où elle irait bientôt assister à une rencontre prévue avec Sa Majesté. Elle revenait d'un autre office funèbre, au cours duquel elle avait dirigé l'inhumation de l'évesque d'Angoulesme, et dont elle se serait bien passée vu les fanfreluches et inventions de l'évesque de Périgueux et de l'archidiacre d'Angoulesme,
ces derniers se trouvant en querelle perpétuelle pour savoir qui, des deux diocèses présents sur les terres du comté du Périgord-Angoumois, était le plus influent. Si elle avait pu les laisser tous deux en plan avant la fin de la messe, elle l'aurait fait. Mais sa conscience, sa trop bonne conscience, l'avait enjointe à mener l'office jusqu'à son terme. Une foys quitté la cathédrale toute tendue de rose, cependant, elle n'avait point traîné avant de quitter Angoulesme aussi vite que le luy permettait sa litière.

Aussi, lorsqu'elle put enfin s'asseoir sur un tabouret apporté par le moine qui l'avait guidée jusque devant le gisant de son défunt confrère, l'abbesse poussa un long soupir de soulagement. Puys elle s’abîma en une longue prière, au terme de laquelle ceux qui passeraient par là pourraient l'entendre murmurer tout doucement, comme si elle s'entretenait avec celuy qui reposait là pour l'éternité...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gisant de Son Eminence Uterpendagron.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gisant de Son Eminence Uterpendagron.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fontevraud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: L'abbaye :: Chapelle Saint Basile :: Crypte-
Sauter vers: