Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Droit Canon 2.2 Rome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vincent.diftain
Grand Père Angelique
Grand Père Angelique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1284
Paroisse (Diocèse) IG : Sens
Spiritualité Grégorienne : 4072
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Droit Canon 2.2 Rome   Mar 28 Aoû 2007 - 9:17

Rome


Art 1: Rome est le lieu de gouvernement de l'Eglise. Il est composé de diverses institutions : les congrégations romaines. Le Pape et la Curie y siègent.

Art 2 : Rome est le siège du gouvernement de l’Eglise Universelle.
Dans l'exercice de son pouvoir suprême, plénier et immédiat sur l'Eglise universelle, le Pontife Romain se sert des Dicastères de la Curie romaine; c'est donc en son nom et par son autorité que ceux-ci remplissent leur charge pour le bien de l'Eglise et le service des fidèles.

Les dicastères sont composés des 5 Congrégations, des Assemblées épiscopales, et des Consistoires pontificaux. Ils devrons siéger à Rome, qui devra leur donner les moyens de leurs missions.

La Congrégation du Saint-Office
La Congrégation pour la Diffusion de la Foi
La Congrégation des Affaires du Siècle
La Congrégation de la Sainte Inquisition
La Congrégation des Saintes-Armées

Les assemblées épiscopales sont définies par regroupement politique de diocèses.
C’est la Curie Romaine qui accorde ou pas le droit d’assemblée à un groupe particulier de diocèses. On y trouve les évêques et autres prélats de la zone politique sous la direction d’un primat.

Les Consistoires pontificaux sont définis par regroupement linguistique et dirigé par un triumvirat constitué de 3 prélat portant le titre de cardinal.
C’est la Curie Romaine qui accorde ou pas le droit à la création d'un consistoire pontifical.
- Le cardinal "Romain", il siège également à la Curie romaine et doit être bilingue francophone.
- Le cardinal "Chamberlain"
- Le cardinal "Primat" (dans les Consistoires il n'y a pas d'évèque Primat)

La mission des consistoires est de maintenir l'unité dogmatique des fidèles et de gérer les spécificités linguistiques et culturelles des fidèles sous leur juridiction.

Les postes du clergé séculier constituant le gouvernement de l’Eglise Universelle

Le Pape



La cause matérielle = il doit être cardinal en titre lors de sa nomination. Il ne peut pas y avoir un autre pape en fonction.
La cause efficiente = il est désigné par le collège des cardinaux.
La cause formelle = intronisation par le camerlingue ou l’archidiacre de Rome.
La cause finale = il est l’autorité supérieure de l’Église et préside la Curie.

Le pape en temps que représentant direct de l’Église Universelle possède tout les pouvoirs cumulés des autres clercs.
Il peut éditer des bulles papales qui sont au-dessus de toutes les autres lois de l’Église.

(HRP : cette partie sera développée quand on aura des règles pour un pape joueur. )


Le gouvernement de Rome : les cardinaux.


Les cardinaux agissent en collège et doivent faire valider, même à posteriori leurs décisions par le collège des cardinaux.
Les cardinaux peuvent célébrer tous les sacrements de l’Église aristotélicienne.
Les cardinaux sont seuls habilités à prononcer une excommunication.
Les cardinaux sont seuls à pouvoir valider une séparation ou une annulation de mariage.
Les cardinaux sont seuls à pouvoir valider un défroquage, volontaire ou pas.
Les cardinaux ont un droit de véto sur toute décision prise par un membre du clergé en dehors du pape.
Les cardinaux possèdent les clés et un droit de regard pour tout les locaux de Rome.

Le titre de cardinal n’interdit aucun cumul avec une autre charge dans le clergé séculier ou régulier.
Il ne peut être considéré comme militaire bien qu’il puisse diriger ou commander les armées s’il a la poste de Cardinal-Connétable de Rome.


Parmi les cardinaux on trouve les fonctions suivante :

Camerlingue



La cause matérielle = il doit être cardinal en titre depuis 6 mois lors de sa nomination.
La cause efficiente = il est désigné par le collège des cardinaux.
La cause formelle = intronisation par le camerlingue sortant ou l’archidiacre de Rome.
La cause finale = En cas d'absence ou d'incapacité du Pape, il le supplée comme représentant de l’Église.

Le Camerlingue est le représentant direct de la curie, il peut parler en son nom et n’a de compte à rendre qu’au Saint-Père et au collège des cardinaux.
Il est élu par les cardinaux parmi les cardinaux pour six mois maximum selon les règles définies par la curie elle-même.
Le camerlingue cumule les droits réservés aux cardinaux en plus des siens propres.
Le Camerlingue en l'absence du pape et du connétable désigne le chef suprême des Saintes Armés.
Le Camerlingue nomme l'archidiacre de Rome et détermine ses missions.
Il ne peut y avoir plus d'un camerlingue en fonction, celui qui est en poste perd donc son titre dès la nomination du nouveau.


Cardinal connétable





La cause matérielle = il doit être cardinal en titre lors de sa nomination. Il ne peut pas y avoir un autre connétable en fonction.
La cause efficiente = il est désigné par le collège des cardinaux.
La cause formelle = intronisation par le camerlingue ou l’archidiacre de Rome.
La cause finale = il est responsable de la défense de Rome et de la sécurité des clercs et prélats de l'Eglise Aristotélicienne. Il assure le commandement de toutes les forces rattachées à l'Eglise.


Il est élu par les cardinaux parmi les cardinaux.
Le connétable cumule les droits réservés aux cardinaux en plus des siens propres.
Le connétable dirige et supervise l'ensemble de la Congrégation des Saintes Armées.
Les fonctions complète du connétable sont définie par la congrégation des armée et avec l'aval de la curie.
Il ne peut y avoir plus d'un connétable en fonction, celui qui est en poste perd donc son titre dès la nomination du nouveau.


Archidiacre de Rome



La cause matérielle = il doit être cardinal en titre lors de sa nomination. Il peut y avoir plus d'un archidiacre en fonction, celui ci en poste perd donc le titre dés la nomination du nouveau.
La cause efficiente = il est désigné par le camerlingue.
La cause formelle = intronisation par le camerlingue.
La cause finale = en cas d'absence ou d'incapacité du camerlingue, il le supplée avec tous pouvoirs juridiques de représentation, siège ou vote jusqu'à résolution de l'incapacité camerlingue

L’archidiacre de Rome cumule les droits réservés aux cardinaux en plus des siens propres
En cas de disparition ou de démission du camerlingue, l'archidiacre veillera avec le collège à lancer dès que possible l'élection pour un nouveau camerlingue.
Il ne peut y avoir plus d'un archidiacre en fonction, celui qui est en poste perd donc son titre dès la nomination du nouveau.


Cardinal Romain



La cause matérielle = il doit être évêque en titre lors de sa nomination.
La cause efficiente = Il est désigné par le collège des cardinaux ou directement par le Pape.

La cause formelle = intronisation par le camerlingue ou l’archidiacre de Rome.
La cause finale = Il est membre de la Curie.


Cardinal Suffragant



La cause matérielle = il doit être évêque en titre lors de sa nomination.
La cause efficiente = il est désigné par le collège des cardinaux ou directement par le Pape.
La cause formelle = intronisation par le camerlingue ou l’archidiacre de Rome.
La cause finale = Il est membre d’un concile géodogmatique et membre consultant de la Curie .

Ils ne peuvent exercer leur autorité de cardinal que pour la zone géodogmatique dont ils dépendent, ils ont un accès consultatif au collège des cardinaux romains.

Cardinal émérite



La cause matérielle = il doit avoir été cardinal romain ou suffragant de façon correcte et régulière plus de 6 mois
La cause efficiente = il est confirmé par la Curie pour une période de 6 mois.
La cause formelle = confirmé émérite par le collège des cardinaux.
La cause finale = Il est membre consultant de la Curie.

Il ne possède plus que les droits relatifs à une autre charge éventuelle mais garde un siège consultatif à la curie et peut célébrer tous les sacrements de l’Église aristotélicienne.

_________________
Vincent Diftain d'Embussy
Cardinal Chancelier de la Sainte Inquisition
Grand Inquisiteur
Revenir en haut Aller en bas
UterPendragon
Père Bibliothécaire
Père Bibliothécaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2924
Age : 24
Paroisse (Diocèse) IG : Toulon la belle
Spiritualité Grégorienne : 6922
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droit Canon 2.2 Rome   Mer 11 Juin 2008 - 17:33

Cette partie du DC n'est plus valide, et a été remplacée depuis !

[ARCHIVE ET VEROUILLE]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Droit Canon 2.2 Rome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Le Droit Canon
» Nécessité n’a pas de loi ? Sarah
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: Le Droit Canon :: Livre II - L'église séculière-
Sauter vers: