Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Boisbriand- Leçon III- Le mariage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7346
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Boisbriand- Leçon III- Le mariage.   Ven 14 Avr 2017 - 15:51

Qui ne dit mot consent  santa
Alors soyons fous, c'est ici que tu rédigeras ton devoir sur la cérémonie du mariage. Pas la peine de dire que ton cours se trouve dans ta cellule lol!
Hop hop en cellule et plus vite que cela.


La sœur se calait bien au fond de la chapelle en entendant avec une impatience non feinte, la suite des réjouissances.

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
BOISBRIAND
Grand Frère
Grand Frère
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Spiritualité Grégorienne : 387
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: Re: Boisbriand- Leçon III- Le mariage.   Sam 15 Avr 2017 - 13:32

Après deux mariages et un enterrement le clerc commençait à avoir un peu de mou dans les genoux.  D'autant plus qu'à chaque fois, voulant lui faire plaisir, il avait droit à un " ben mon Père vous allez bien prendre un p'tit quéque chose avec nous autres ".
Invariablement il se retrouvait dans la taverne " on est mieux ici qu'en face" qui n'était séparée du cimetière que par une ruelle. Invariablement aussi venait " un p'tit dernier pour la route ". Heureusement pour lui que la route était moins longue que large.

Par conséquent  le père commençait à ressentir un léger flottement, une sorte d'euphorie le gagnait.
Dernière cérémonie Messieurs dit il en s'adressant au bedeau et au sacristain venu en renfort et qui avaient préparer l'Église pendant que le clerc était à la taverne et qu'eux s'occupaient du vin de messe.
Allez sonner les cloches.

En les regardant faire, il s'aperçut qu'on arrêtait pas le progrès dans sont église. Deux cloches au sol pour sonner celles du haut pensa t il  en se marrant.

Il fit un signe à l'organiste, Dame Pitbull, une lointaine descendante d'anglais qui avaient occupé le  village pendant un siècle, en gardant d'ailleurs une de leur caractéristique, le sourire chevalin.
Une explosion de notes envahit l'Église. D'ailleurs, vu l'état de l'orgue, il n'y avait pas eu que les notes qui avaient explosé.

L'attroupement sur le parvis commençait à être conséquent, il invita ses deux aides à faire entrer les fidèles dans l'Église. Il les laissa s'installer avant de commencer cette cérémonie de mariage. Au fait le mariage de qui? il sorti un morceau de parchemin de sa poche et lut. Patou et Boisbriand.

La cérémonie pouvait commencer

Mes  chers frères, soeurs, grands-pères et grands-mères. Je suis le Père Colateur et voici, notre bedeau Cirose à ma droite et le sacrispain sacristi, à ma gauche.

Le sacristain lui tira sur la manche et lui glissa à l'oreille quelques mots que personne n'entendit. Le clerc se mit à rigoler et repris.

Ah oui, je voulais dire le sacristain Sapristi.

Mes chers fidèles, nous sommes réunis en ce jour pour célébrer l'union de deux fidèles de notre Église. Patou et Boisbriand. Il prit une petite pose et reprit

Si les futurs mariés et leurs témoins veulent bien  s'approcher. Je vais vous lire un passage de notre livre sacré.


Citation :
Natchiachia versa le vin de sa cruche dans la corne de Christos, et lui demanda :
" Maître, je suis en proie à un profond tourment de l’âme. Je voudrais te suivre dans tes enseignements, mais j’aime un homme qui habite ici et qui se nomme Yhonny, je l’aime d’un amour pur comme le diamant… Que dit Aristote sur cette question que dois-je faire ? "
Christos lui répondit: " Lorsque deux êtres s’aiment d’un amour pur et qu’ils souhaitent perpétuer notre espèce par la procréation, Dieu leur permet, par le sacrement du mariage, de vivre leur amour. Cet amour si pur, vécu dans la vertu, glorifie Dieu, parce qu’Il est amour et que l’amour que les humains partagent est le plus bel hommage qui puisse lui être fait. Mais, comme le baptême, le mariage est un engagement à vie, aussi, Natchiatchia, choisis judicieusement, car une foi que tu auras épousé Yhonny, vous ne pourrez plus vous y soustraire. "
Comme cette dernière parole frappa d’étonnement l’assemblée, car l’époque était à l’inconstance… Natchiatchia reprit :
" Mais, Maître, serons-nous assez forts pour respecter ce choix et vivre sans pécher ? "
Alors, Christos répondit :
" Sachez que l’humain doute par nature, que l’amour qu’il éprouve pour Dieu et pour son prochain peut connaître autant d’aléas que la vie comporte d’épisodes. Mais la vie vertueuse est un idéal vers lequel l’homme doit tendre. Et, dans son chemin, il peut s’aider de la prière. La prière peut en effet être le moyen pour tous de renforcer cet amour lorsque cela est nécessaire. N’oubliez pas non plus la puissance de la miséricorde, qui est accordée grâce à la repentance. "

Fort à propos n'est ce pas ?

Je vous demande maintenant de vous lever.... un tintamarre de claquement de bois retentit. Il se tourna vivement vers les deux aides. Hé, ho ! ça  va pas non? un seul qui le fait et je rappelle 2 claques debout, 1 claque assis
Je vous demande donc de vous lever il se retourna brusquement vers les 2 aides accessoirement tout en poursuivant pour réciter tous ensemble la prière sacrée de notre Église, le Crédo.

Citation :
''Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


Il fit un signe et entendit un petit claque signifiant que tout le monde pouvait se rasseoir. Il leva les yeux au ciel tout en hochant la tête. Avec ses deux la, c'est ou les tambours du Bronsk ou la flûte enchantée.

Mes fréres vous avez devant vous Patou. Il compris tout de suite que sa phrase était malheureuse. En réalité c'est plutôt le derrière que le devant qu'il avait sous les yeux. mais bon, le coté pile valait le coté face, il n'y avait rien à redire ou à ajouter. Il poursuivi pas trop inquiet sur la bévue.
Cette jeune femme, simple, vertueuse, aimante de notre Seigneur le Très Haut est une travailleuse acharnée. Médecin de son état, se donnant corps et âme pour sa province, va s'unir à Boisbriand


Après une courte pause, il repris

Boisbriand, pas si brillant que ça, il avait plutôt une tête de bois après un incendie de forêt. ce brave paysan que nous connaissez tous, qui au crépuscule de sa vie se décide enfin à convoler en juste noces.
Le couple était mal assorti et il ne put s'empêcher d'avoir cette réflexion. La Patou, elle va me le vider, dans 3 mois ce seront ses funérailles au Boisbriand.

Qu'est ce que le mariage ? Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos

Un ami du Père Colateur avait une version différente
Citation :
Le mariage permet de règler à deux des problèmes que l'on aurait pas eu en restant seul
. Patou  et Boisbriand, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?

Les deux futurs ayant acquiescé par l'affirmative  et s'étant  promis de s'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de leur vie   Aprés l'échange des anneaux, il poursuivit.

Je vous déclare mari et femme devant Dieu et les hommes.

Un petit signe de tête au maître de choral de Pinard en Bourgogne et un chant grégorien dont il avait le secret et que jamais personne ne cherchait à percer, éclata dans l'église.

Il attendait les 2 claques, qui donnaient le signal pour se lever  et qui ne venaient pas
Sapristi fais lever les gens dit il à Cirose légèrement agacé. Il vit le sacristain arracher les 2 planchettes de bois des mains du bedeau. Mais non, pas toi Sapristi, c'est la job à Cirose. Dit il cette fois-çi  énervé.

Mes chers fidèles, communions ensemble, mais auparavant faisons preuve de repentance en récitant notre acte de contrition

Citation :
''Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action. C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.
Amen.''

Sapristi apporta le pain et le calice de vin à moitié plein.... une chance que le Père avait une vision optimiste de la vie

Aprés le partage du pain et du vin  et que chacun eut regagné sa place, le Père enjoigna les fidèles à aller fêter dignement l'union de Patou et Boisbriand.

Le concert donner par l'organiste et la chorale, accéléra la sortie de l'Église.
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2792
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7346
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Boisbriand- Leçon III- Le mariage.   Sam 15 Avr 2017 - 14:14

scratch Serait-ce prémonitoire ?  

Parvenu au terme de son devoir la grégorienne ne pu que féliciter son élève, non pas par son fictif mariage mais bel et bien par la cérémonie qu'il venait de rédiger.

Boibriand ! Je m'y serai crû, auriez vous des intentions d'épousailles ?

_________________
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
" Méfiez-vous des croyances dévoyées car les hérétiques sont comme les fourmis, ils reviennent toujours ."

Je ne reconnais qu'une seule Eglise, l'Eglise Aristotélicienne Romaine une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boisbriand- Leçon III- Le mariage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boisbriand- Leçon III- Le mariage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» [RP] Mariage de Myckilem et Naurestel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: L'abbaye :: Chapelle Saint Basile-
Sauter vers: