Abbaye mère de l'Ordre Grégorien
Bienvenue en notre abbaye Grégorienne d'Argentat !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la vêpre et la lune dansent une valse lente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camyll
Pélerin perdu
Pélerin perdu
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Spiritualité Grégorienne : 669
Date d'inscription : 03/09/2015

MessageSujet: Quand la vêpre et la lune dansent une valse lente   Jeu 3 Sep 2015 - 2:26

Malgré un été pour le moins ensoleillé, ces derniers jours avaient été pluvieux. Le long chemin menant au couvent d'Argentat était boueux et c'est fatigué, les pattes crottées, que le cheval arriva enfin par devers les portes. L'homme dessus semblait fourbu. Sa longue chevelure pâle tombait cachant son visage harassé. il mit pied à terre. De hautes bottes noires à éperons.

La lune se faisant voilée, la vêpre se faisant pressante, l'obscurité par endroit touchait presque à la féérie. Un elfe avait quitter sa tanière pour venir céant voir les hommes à la piété sans faille. Il avait chevauché la lune et par une nuit sans étoile il frappa de par le gond de la lourde porte. Son mantel était d'un noir de jais tout comme le reste de sa vesture. Drapé de la nuit, il attendit qu'une bonne âme lui ouvre les portes de l'abbaye grégorienne.

Le voile noir chassait peut à peut l'éclat blafard de la lune. Le vent se levait. Un orage approchait. Pourtant l'homme resta imperturbable en attendant que les portes s'ouvrent.

Le bruit d'une serrure puis le grincement sinistre de la nuit s'échappa lorsque la porte s'ouvrit enfin.


Oui ? fit un novice visiblement embrumé.

Je souhaite le gîte mon père. Je souhaite être instruit. Je veux devenir curé.

Chaque mot avait claqué comme autant de coups de fouet nécessaire pour réveiller le pauvre clerc. Et pourtant la voix était restée neutre, chaude, grave, sans effusion de quelque sorte.

Entrez mon ami, je vais faire mander le prévôt et vous lui expliquerez tout ça... finit le novice dans un bâillement insolent.

L'étranger n'en fut visiblement pas contrit. Il resta courtois et aimable sans pour autant décliner son identité. Il se réservait pour le prévôt. Peut être que ce dernier sera plus alerte...
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2725
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7133
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Quand la vêpre et la lune dansent une valse lente   Jeu 3 Sep 2015 - 16:54

Un novice toqua discrètement à lourde porte de chêne de la cellule du prévôt, il ne savait quelle attitude adopter la sœur ayant expressément  demandé à ne pas être dérangée durant la préparation de son ordination. C'est presque à contre cœur qu'elle reposait sa plume et son parchemin sur lequel elle rédigeait son serment.

Elle entrouvrit l'huis et lui demanda quelques explications. Le pauvre novice peu réveillé et surtout peu rassuré finit par lui expliquer qu'un homme à l'allure fatiguée, souhaitait la rencontrer pour recevoir de l'instruction, il disait vouloir devenir curé.


Comment cela un homme éreinté à nos portes ! Et vous n'avez pas eu la présence d'esprit de le convier au réfectoire pour qu'il puisse se réchauffer d'une soupe et se repaisse d'un morceau de pain ?

Comme pris en faute le novice tête baissée s'esquiva aussi vite qu'il était venu. Toutes affaires cessantes la grégorienne se prépara à la hâte, et se dirigea vivement à l'entrée du monastère. Un homme s'y trouvait attendant patiemment.

Bonjour messire.. ? Pardonnez à notre jeune novice, je suis sœur Hernanie prévôt et professeur en ce lieu sacré,  j'ai pu comprendre que vous désiriez devenir curé, pourriez-vous m'en dire un peu plus sur vous ?

Tout d'abord êtes vous baptisé ? Quelles connaissances avez-vous acquises ?

_________________
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
N'oublions jamais dans quelles circonstances Ils périrent !

Tu n'es pas loin, juste de l'autre côté du chemin...


Dernière édition par Hernanie le Jeu 3 Sep 2015 - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camyll
Pélerin perdu
Pélerin perdu
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Spiritualité Grégorienne : 669
Date d'inscription : 03/09/2015

MessageSujet: Re: Quand la vêpre et la lune dansent une valse lente   Jeu 3 Sep 2015 - 17:19

Le novice s'exécuta et bientôt une femme fit son apparition. Elle était brune, de taille moyenne et d'un teint de porcelaine incroyablement immaculé. A sa démarche on devinait une femme de pouvoir ou tout du moins une femme à fort caractère.

Et lorsqu'elle se présenta, les soupçons de Camyll se confirmèrent. C'était donc elle le prévôt. Il imaginait un homme, quelqu'un de vieux et sage. Non, c'était une jeune femme. Quel drôle de tour jouait là le destin. Elle était également direct. Des questions allant droit au but. Cela lui plaisait. Il n'aimait pas perdre son temps.


Hernanie, je m'appelle Camyll et je viens d'Arles. Je souhaite être baptisé. Je n'ai aucune connaissance mais j'ai entendu parlé de votre ordre aussi me voilà. Je souhaite devenir curé dans une ville afin d'aider les plus pauvres. J'ai le projet d'ouvrir un dispensaire.

Voilà, tout était dit.
Revenir en haut Aller en bas
Hernanie
Grand Prieur
Grand Prieur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2725
Paroisse (Diocèse) IG : A Argentat. Il est des blessures qui ne guérissent pas, même avec le meilleur des médecins !
Spiritualité Grégorienne : 7133
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Quand la vêpre et la lune dansent une valse lente   Jeu 3 Sep 2015 - 19:45

Souriante Hernanie écouta attentivement le jeune homme qui ne semblait pas rassuré malgré son apparence.

Enchantée Messire Camyll, le trajet depuis Arles a du vous paraître fort long, nous allons tout d'abord pourvoir au besoin de votre monture, un novice va le conduire à l'orée du bois et remplir l'auge pour qu'il puisse s'abreuver.

Cette chose étant dite, préoccupons nous de votre éducation religieuse, veuillez me suivre jusqu'ici. Tout est à votre disposition, installez vous confortablement ensuite prenez connaissance du premier texte posé sur votre écritoire. Bonne lecture, je reviendrai vers vous une fois que vous l'aurez achevée.

_________________
Ex Evêque de Clermont. Teckel à poil ras.
''J'ai dans le coeur quelque part de la mélancolie''
N'oublions jamais dans quelles circonstances Ils périrent !

Tu n'es pas loin, juste de l'autre côté du chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la vêpre et la lune dansent une valse lente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la vêpre et la lune dansent une valse lente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quand le chat est là, les faucheuses dansent (pv Felyn)
» Quand ronde flotte la vieille, les izzards dansent.
» Quand le chat n'est pas là, les souris dansent ! [Ming Yue]
» Gretel ? Quand le sage montre la lune, l'abruti regarde le doigt.
» Comprendre la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye mère de l'Ordre Grégorien :: L'abbaye :: Portes de l'abbaye :: Archivage des entrées-
Sauter vers: